BASKET-BALL: L’ASCBB n’est pas encore au niveau

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour son septième match de la saison l’ASCBB recevait Lille avec comme objectif une deuxième victoire à domicile.

Des locaux à réaction

L’entame de match est ratée, les locaux encaissent un (2-8). L’intérieur adverse pose énormément de problèmes à la défense amiénoise. En attaque la réussite n’est pas là. Après cinq minutes compliquées, les locaux réagissent petit à petit. La défense arrive à contenir l’intérieur adverse et en attaque la réussite revient. Le quart-temps est marqué par beaucoup de fautes qui hachent le jeu. A la fin du premier quart-temps les deux équipes sont à égalité (17-17).

Un deuxième quart-temps catastrophique

Le (0-8) pris d’entrée de second quart-temps ne laissait rien inaugurer de bon et les choses ne se sont cette fois pas améliorées. Les hommes de Frédéric Domont perdent beaucoup trop de ballon en attaque, la balle ne circule pas, on joue seul, et cela ne donne rien. En défense le jeu rapide et la réussite au shoot des Lillois font mal. Dans le sillage de leur 6 et du numéro 9 auteur d’un excellent quart-temps les visiteurs creusent l’écart. A la pause le déficit est de 22 points pour l’ASCBB, (24-46).

Une réaction en vain

Dans ce troisième quart-temps marqué par de nombreuses fautes, l’ASCBB démarre mal avec deux points en quatre minutes. Les visiteurs moins performants au shoot n’en profitent pas pour accroître leur avance. L’ASCBB avec plus d’envie et de réussite au shoot revient petit à petit et fait jeu égal sur l’ensemble de ce quart-temps, (19-19).

Dans le dernier quart-temps les locaux sont plus entreprenants et efficaces surtout à trois points. Dans le sillage de Nyangasa, ils reviennent à (-15) et redonnent un peu d’espoir au public. Un espoir qui sera de courte durée, les visiteurs reprennent l’avantage pour finalement s’imposer 63-86.

Une défaite logique sur l’ensemble mais un peu décevante au vu du deuxième quart-temps. “Le deuxième quart-temps nous coûte sûrement le match mais il est le reflet de tous nos maux. On doit améliorer notre défense, nos rebonds. On travail dur mais on n’arrive pas à reproduire ce que l’on travail. Les garçons sont un peu perdus quand on est en match. Aujourd’hui on n’a pas encore le niveau de ce championnat”, estime Frédéric Domont.

Un constat fataliste mais très lucide de la part du coach amiénois. Ses joueurs réalisent trop d’erreurs pour prétendre à mieux pour le moment.

ASCBB – Lille : 63-86 (17-17,7-29,19-19,20-21)

ASCBB: KATAM, DIAKITE, SINOQUET, KERROUT, NYANGASA, MEULEMEESTER, GOMIS, BOINET, DAVID, MBENGUE

Entraîneur: Frédéric Domont

Aurélien Finet

Crédit Photo: Coralie Sombret – Gazettesports