En arrêtant deux penaltys contre Lille et en effectuant des arrêts décisifs, la gardienne de l’Amiens SC a bien mérité cette comparaison avec le grand gardien de notre équipe professionnelle.

Un retour sur le fil

Elle faisait plaisir la joie des joueuses de l’Amiens SC qui, mercredi soir, dans un stade Moulonguet inhabituellement enthousiaste pour un match féminin, venaient de se qualifier pour les demi-finales de la coupe des Hauts-de-France. C’est que les « filles » d’Hicham Andasmas avaient tout renversé dans les dernières secondes de la rencontre. Elles étaient menées 3-2 lorsque, poussée par une irrésistible envie d’aller de l’avant, Camille Seret sonna la charge et allait provoquer l’égalisation, le ballon étant finalement touché par une Lilloise avant qu’il n’entre dans le but.

Certes, il s’agit d’une victoire collective mais comment ne pas dresser des louanges à la gardienne Camille Martin qui a réussi des arrêts de qualité durant le match mais aussi et surtout a arrêté deux penaltys dans la série des tirs au but. Camille revient sur son match quasiment parfait à l’exception de cette faute sur le deuxième but lillois. « C’est vrai que sur le deuxième but lillois, je suis mal positionnée et le ballon passe entre les jambes, détaille Martin. J’ai eu du mal à relever la tête. D’autant que ce but amène l’égalisation pour Lille qui va reprendre l’avantage. C’était un peu difficile mais finalement, nous avons égalisé à 3-3. »

Un rayon de soleil

S’offrant ainsi une insoutenable série de tirs au but : « Nous n’étions pas confiantes mais nous les avions travaillés la veille à l’entraînement, avoue la gardienne de l’ASC. Je ne sais pas si c’est la plus belle victoire de la saison mais il est certain que c’est celle qui nous fait le plus plaisir. On a vu un collectif et nous nous sommes toutes battues pour le groupe. Nous sommes allées de l’avant et n’avons jamais reculé. Je pense que nous avons démontré que nous étions une vraie équipe. » Un rayon de soleil au milieu du quotidien un peu morose ce dernier mois : « Cette qualification nous fait oublier la défaite sur tapis vert contre Beauvais, reconnaît Martin. Nous gagnons 5-0 et nous faisons un de nos meilleurs matches. Et puis c’est Beauvais qui est déclaré vainqueur 3-0 sans jamais avoir tiré au but. Avouez que c’est rageant. »

Il y a dans cette équipe des valeurs identiques à celles affichées par les pros en L1. D’où notre comparaison avec le grand Régis Gurtner. Camille Martin est flattée mais tient à préciser que si elle joue gardienne, c’est grâce à Hicham Andasmas qui lui a fait tout de suite confiance : « Avant, je n’étais pas gardienne. Et cela fait plaisir aujourd’hui d’être valorisée par le coach qui me fait confiance et croit en moi et ce malgré mes erreurs. Mais je sais relever la tête quand je fais une petite faute ». Sur ce, Camille est allée directement au vestiaire pour participer à l’allégresse générale et ensuite repartir chez elle car le lendemain, elle devait être très tôt à son travail à Rosières en Santerre et un match contre Leers, ce dimanche, à préparer !

Lionel HERBET

Crédits photo : GazetteSports.fr 

AMIENS SC – LEERS

20ème journée de Régional 1

Dimanche 29 avril, 13 heures

Stade de Montières, Amiens

Arbitre : M. Kowalczuk




  • Laisser un commentaire