Une nouvelle défaite d’un point (22-23) pour les hommes de Pierre-Alain Lavillette mais la toute première contre un non VAP (Villeurbanne), dans ces playoffs.

Début et fin de match manqués 

Une première mi-temps au bilan mitigé pour l’Amiens PH qui a très mal entamé sa rencontre en ne menant qu’une seule fois (3-2, 4’50). Le reste, Villeurbanne l’a pris pour lui (3-7, 8’30 – 5-10, 18′) en profitant d’imprécisions picardes dues à une difficile mise en place.

Il faut dire qu’il manquait des éléments : Julien Richard (le capitaine blessé la semaine dernière à la cheville et remplacé par Youri Petrenko) mais aussi Roman Scattolari et Aurélien Amat. Sans parler, dans le camp adverse, de l’absence remarquée (malgré un FaceTime organisé à la mi-temps) de l’ancien portier amiénois, Grégory Thévenot, opéré récemment. Son homologue et remplaçant, Romain Le Balc’h, a mis du temps à rentrer dans son match.

Mais l’APH s’est repris lors des dix dernières minutes de sa première période et a réussi à stopper l’hémorragie villeurbannaise, qui n’inscrira pas un but en dix minutes (6-11, 19′ – 10-12, 29′). Tandis qu’Amiens reprendra des forces (10-12, 30′) avant de rentrer aux vestiaires, malgré tout défait de deux points.

Mais les rouge et noir reviennent refaits en seconde période grâce à une pause qui leur a été, sans le moindre doute, profitable. Ils prennent pour la deuxième fois l’avantage dès la troisième minute (14-13, 33′) et Villeurbanne ne sera clairement pas confrontée à la même équipe ni à la même résistance qu’en première période. Bien illustrée par de sublimes et impressionnants arrêts signés Romain Le Balc’h. À noter tout de même, la disqualification immédiate de Claude-Marcel Tchinda à la 38ème.

À un peu moins de dix minutes de la fin, les visiteurs reviennent à la hauteur (20-20) puis reprennent le dessus (20-21) sur les locaux. La fin du match sera le reflet de la rencontre elle-même : serrée. Très serrée puisqu’Amiens perd l’avantage à quarante secondes de la fin (23-23). Pierre-Alain Lavillette demande alors un temps mort qui ne profitera pas à ses joueurs. Sur le buzz, Villeurbanne obtient un 7m que le portier remplaçant, Ludovic Dominique, ne parviendra pas à arrêter.

L’APH connait alors sa première défaite contre un non VAP dans ces playoffs. On peut mettre en cause une entame de match et un money-time mal négociés. Encore.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Léandre Leber – GazetteSports

Amiens PH – Villeurbanne Handball : 23-24 (10-12)

Samedi 21 avril, 20h, Coliseum

Arbitres : Christofer-Yves LAHACHE, Germain JACQUESSOUBRIE

Amiens PH : Le Balc’h (g., 14 arrêts), Dominique (g.), Petrenko (c., 1 but/3tirs), Tatto Herman (5buts/7tirs), Devaux (2buts/5tirs), Bonin (3buts/5tirs), Zirn (4buts/8tirs), Tchinda (1but/4tirs, disqualification immédiate à la 38ème), Vannihuse (3buts/5tirs), Piolé, Soudani (4buts/9tirs)

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH veut renouer avec la victoire




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.