HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques suscitent à nouveau de l’espoir

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pleine à craquer, avec plus de 3 000 spectateurs ayant pris place dans les gradins, la patinoire du Coliseum attendait avec impatience le dernier derby picardo-normand de la saison régulière. Si celui-ci a une nouvelle fois tourné en faveur des Normands, il n’a pas empêché les supporters des Gothiques d’apprécier le spectacle proposé par leur équipe.

Le collectif avant toute chose

Il est désormais loin le début de saison où le Coliseum sonnait particulièrement creux lors des réceptions de Lyon, Angers, Strasbourg ou Nice. Long au démarrage, parfois même ingrat avec son équipe – comme l’attestent les sifflets portés à l’encontre des hommes de Mario Richer au coeur d’une entame de championnat en dents de scie – le public amiénois est désormais pleinement mobilisé derrière une équipe qui réalise sa meilleure saison régulière depuis sept ans. « Je ne suis pas surpris par le niveau de performance des Gothiques (ndlr : actuellement quatrièmes derrière le trio Rouen-Grenoble-Gap), assure Jimmy, supporter avisé des Gothiques. L’équipe a été construite différemment des saisons précédentes, nous disposons d’une équipe de gros travailleurs. Cette réussite est avant tout celle de Mario Richer. »

Malgré la courte défaite face à Rouen, les Gothiques peuvent toujours se targuer d’avoir signé dix succès sur leur treize derniers matches. Le tout en s’offrant des succès de prestige contre les têtes d’affiche de la Ligue Magnus. « Le premier trimestre a montré que l’équipe avait de réelles capacités, poursuit Jimmy. Le déclic est finalement arrivé après la victoire contre Grenoble (ndlr : 8 décembre), ici, au Coliseum. » Parti avec l’objectif de s’approcher du top 4, après une saison 2016/2017 ponctuée au septième rang, les Amiénois peuvent désormais ambitionner une finalité encore plus réjouissante. « Voir Amiens aussi haut au classement et sur une si grosse série de résultats fait forcément plaisir. Surtout que cela n’était pas arrivé depuis très longtemps, avoue Christopher, membre du groupe de supporters Goth’s squad. On ne s’attendait vraiment pas à un tel niveau de performance, cette saison. »

Il est vrai que les Gothiques affichent un visage bien plus séduisant que les saisons précédentes. Si Rouen et Grenoble semblent encore inaccessibles, Amiens apparaît comme la quatrième force vive du championnat, en capacité même de regarder droit dans les yeux l’irrégulière formation de Gap. « Cette année, il n’y a pas de star. Le jeu ne se focalise pas sur un seul et même joueur. Il y a eu différents cycles durant lesquels certains joueurs ont tiré leur épingle du jeu, analyse Jimmy. Si Amiens n’a pas de gros pointeurs, il y a une véritable homogénéité sur la ligne offensive. Tout le monde est capable de marquer, même Romain Bault parvient à trouver le chemin des filets ! » Tout aussi enthousiaste, Christopher s’octroie même le droit de rêver à une hypothétique épopée en playoffs : « Avec un groupe aussi soudé et solidaire, les Gothiques ont clairement les moyens de rejoindre le dernier carré. Une fois en demi-finale tout est possible et on ne s’interdit surtout rien ».

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : A la fin, c’est toujours Rouen qui l’emporte

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.