Lucide en après-match, Antoine Kombouaré n’a eu aucun mal à reconnaître la supériorité de son adversaire. Déçu par le manque d’engagement de son équipe, le technicien a également mis en exergue la qualité du match des Amiénois.

« J’y ai cru en première mi-temps. L’entame a été difficile mais on revient au score sur un but bien construit. On a le sentiment que l’on a fait le plus dur. Par contre, la deuxième mi-temps a été plus compliquée, complètement ratée. On a manqué de tout, surtout d’engagement. Quand on ne gagne pas de duels, on recule et on subit. Ce sont deux buts tout à fait logiques, cela fait 3-1 mais cela aurait pu faire plus. Quand on n’est pas prêts à aller au combat, au duel et à mettre de l’engagement, cela est très compliqué. La pelouse était difficile pour les deux équipes, il faut s’adapter et surtout montrer un autre visage qu’en deuxième mi-temps. On s’est fait marcher dessus, tout simplement. Amiens restait sur sept défaites avant le nul contre Montpellier. Amiens avait faim, ils avaient peur. Nous on est venus trop tranquilles, on s’est donc fait gifler. »

Propos recueillis par Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr 

A lire aussi >>

FOOTBALL : Konaté porte l’Amiens SC !




  • Laisser un commentaire