BASKET-BALL : L’ESC Longueau a dû s’employer !

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Mis en difficulté, principalement par lui-même, l’ESC Longueau a su trouver les ressources nécessaires pour s’imposer face à Grande-Synthe et signer une sixième victoire consécutive.

Première mi-temps compliquée

Comme souvent cette saison, les Longacoissiens n’avaient encore pas pris le meilleur des départs. Mis en difficulté dans le jeu intérieur et aux lancers francs, les joueurs de Liam Michel pouvaient toutefois s’en remettre à leur adresse de loin pour rester au contact (12-13, 5’30). Derrière mais jamais décroché, l’ESCLAMS n’était mené que de deux points au buzzer (20-22) par une solide équipe nordiste. « Ils ont bien joué le coup en contrôlant le rythme du match, notait Liam Michel. De notre côté on manqué de beaucoup de choses, et on a laissé l’impression d’être suffisants dans notre manière de jouer ».

Plus concernée sur la deuxième période, la « Green Team » profitaient du manque d’adresse de Grande-Synthe pour prendre les commandes (30-27, 15′). La fin de quart-temps s’emballait alors et voyait Thomas Fortier inscrit un tir primé à la dernière seconde (47-40) dans une mi-temps où les défenses ne brillaient guère. « On s’est pris trop de paniers que l’on ne peut pas encaisser, pestait Michel. Comme sur des « backdoors », des oublis défensifs, avec des aides qui ne sont pas données et au final des rotations qui ne sont pas faites. Nous nous sommes mis en difficulté nous-même sur ce match ».

Fin de match à exploiter

En effet, alors devant de sept unités, les Longacoissiens encaissaient un 7-0 d’entrée de deuxième mi-temps, et voyaient les Nordistes revenir à leur hauteur (47-47, 21′). Similaires dans leur manière de jouer, les deux équipes restaient au coude-à-coude. Les Nordistes, sans complexe, faisaient souffrir les Samariens en remportant la bataille physique. « On a les qualités pour ne pas perdre les duels, mais on les perd quand même, continuait le coach. Et derrière on n’a pas mis ce qu’il fallait pour stopper nos adversaires. Ils ont marqué beaucoup trop de points ».

Enfin appliqués dans le dernier quart-temps, Longueau parvenait à faire le trou grâce à une défense retrouvée. « Dans les quatre dernière minutes, avec de la difficulté, on a resserré la défense, joué avec concentration, avec les bonnes attitudes, et on a fait des stops défensifs, constatait l’entraîneur Picard. Ce n’est pas un hasard. Et on est en droit de se demander pourquoi nous l’avons fait simplement en fin de match, c’est dommage. J’espère que l’on a pris conscience que ce que l’on a proposé ce soir n’était pas bon et que si l’on a pas la bonne attitude, on se met en difficulté ». L’ESCLAMS sait donc sur quoi travailler pour ne pas être surpris par Gravelines.

Adrien ROCHER

Crédit Photo : Roland Sauval – Gazette Sports

ESCLAMSBB – OLYMPIQUE GRANDE SYNTHE : 98 – 86 [20-22, 27-18, 19-25, 32-21]

ESCLAMSBB : 18 fautes – Eliminé : Aucun
Les marqueurs : KANGABA 7 – GOMIS 0 – GOUALA 14 – HURE 0 – DICKO 8 – ASSIM 7 – ODOUALA 20 – KAHUDI 21 (CAP) – FORTIER 6 – GMAR 15

OLYMPIQUE GRANDE SYNTHE : 22 fautes – Eliminé : Aucun
Les marqueurs : AHAMED 0 – OUTTERS 9 – FONTAINE 0 – COULIBALY 13 – PETIT 31 – LEMOINE 15 – HETTE 0 – PIERRE JOSEPH 0 (CAP) – BAKALA 5 – MERCIER 13

A lire aussi >>

BASKET-BALL : L’ESC Longueau s’attend à un match compliqué

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.