VOLLEY-BALL : Un faux-pas pour l’AMVB

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

VOLLEY-BALL : Un faux-pas pour l’AMVB

Une semaine après sa rassurante victoire face à Brive, les Amiénois se déplaçaient à Paris pour y disputer le deuxième match des Play-downs. Un déplacement dans des conditions compliquées tant sur le point météorologique qu’au niveau des embouteillages. Arrivé tout juste à l’heure pour se préparer, Ali Nouaour n’a pas pu faire de discours comme il le souhaitait. C’est de ce fait Jean Patrice Ndaki Mboulet qui a pris les choses en mains malgré une blessure qui l’a contraint à être sur le banc des remplaçants.

Une entame de match compliquée

Opposée à l’équipe réserve du Paris volley, la formation samarienne a montré des difficultés à entrer dans son match. À contrario, les Parisiens semblaient être à leur aise ce qui leur permettait de défendre un grand nombre de ballons. L’entraineur local avouait « avoir beaucoup travaillé la vidéo » ce qui a permis à ses joueurs de s’envoler rapidement vers le gain de cette première manche (25-16). Le coach amiénois avouait être déçu de cette entame de rencontre mais n’avait pas dit son dernier mot.

L’heure du réveil a sonné

Sur ce match l’objectif était de donner du temps de jeu à tous les joueurs. C’est pour cette raison que Romain Quadronne a pu disputer la majorité de ce match. Tout comme Clément Couillet qui a cette fois évolué au poste de pointu, « il est capable de s’adapter à chacun des postes » confiait son entraineur. Avec une équipe remaniée, les Picards ont réussi à inverser la tendance en revenant dans la partie. À la lutte tout au long du deuxième set, les coéquipiers de Xavier Petit ont su prendre l’ascendant dans les derniers instants (29-31).

Le changement de côté dans ce grand gymnase n’a pas l’air d’avoir déranger les Aigles qui débutaient le troisième set de la soirée de fort belle manière. Très rapidement devant au tableau d’affichage ils n’allaient plus se faire rejoindre de la manche (18-25). Grâce à une meilleure efficacité au service ainsi qu’une meilleure réception, le troisième set a été « presqu’une formalité pour nous » expliquait Ali Nouaour.

Un point qui coûte cher

Alors que l’AMVB avait pris l’avantage au score en menant 2 sets à 1, le scénario allait encore évoluer. Pourtant les visiteurs commençaient bien le set. En s’appuyant sur les bases qui lui ont permis d’accrocher les cadors du championnat, les Aigles semblaient pouvoir conclure ce match. Sauf que lors d’un long échange, les Amiénois avaient la possibilité de prendre 4 points d’avance. Ce qui leur aurait sans doute permis d’aller chercher une seconde victoire dans cette phase. Malheureusement cela n’a pas été le cas, le PUC est parvenu à remporter ce point. Revenu à 2 longueurs des Picards, les Parisiens continuaient leur remontée avant de prendre l’avantage. « Un point qui nous coûte cher, on perd le set sur ce point » avouait le technicien samarien. En effet la réserve parisienne s’envolait vers le gain de la manche (25-20).

Un jeu décisif était alors nécessaire pour départager les deux équipes. Ce-dernier a tourné à l’avantage des locaux (15-11). Une première défaite dans les Play-downs qui ne contrarient pas forcément l’entraineur du club amiénois. « Nous avons tout de même pris 1 point face à une belle équipe qui s’est montrée efficace quand il le fallait. Il nous reste désormais 6 rencontres, nous allons essayer de remporter le plus de points possibles ». Le prochain acte des séries aura lieu dans 15 jours face à Grenoble au gymnase de l’Avenue de la Paix.

Luc BRUMTER

VOLLEY-BALL : Bonne entrée en matière pour l’AMVB

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.