DIVERS : Marcel Glavieux devient Chevalier de l’Ordre National du Mérite

Ⓒ Gazette Sports

DIVERS : Marcel Glavieux devient Chevalier de l’Ordre National du Mérite

Il a tenu à informer directement en premier, ses amis du comité départemental olympique et sportif de la Somme qui avaient une réunion, dans une salle de la Maison des Sports à Amiens. 

Tout un symbole, car en 55 ans d’engagement dans le monde sportif, cette Maison des Sports qu’on avait souvent comparée à l’Arlésienne, tant elle avait du mal à se concrétiser, est incontestablement le plus bel exploit réussi par Marcel Glavieux, l’homme aux multiples casquettes.

L’information est partie directement de la Présidence de la République.

Le décret est daté du 14 novembre et Marcel Glavieux a été désigné Chevalier dans l’ordre National du Mérite, décerné par le Ministère de la ville, de la jeunesse et les sports.

Une récompense qui arrive un mois après les élections au comité de la Somme de football.

Marcel Glavieux a été réélu pour quatre ans et dans la foulée, il va se représenter en janvier prochain pour un nouveau mandat à la tête du comité olympique et sportif de la Somme. Il restera dans l’Histoire du sport départemental comme un des dirigeants qui auront marqué leur époque.

En tant que sportif proprement dit, il n’a jamais été un champion, mais en tant que dirigeant, très tôt, il a su et c’est son grand mérite, prendre toujours la roue de ceux qui allaient le guider et faire en sorte qu’il devienne leur successeur.

Parmi eux, André Pouilly, alors président du district de la Somme et qui décidait un jour que Marcel Glavieux, serait son bras droit.

Dès lors, la voie était tracée. Marcel Glavieux fut élu à la tête du district de la Somme, voici un quart de siècle. Il devenait ensuite le président du Comité départemental olympique et sportif. Il parvenait à faire ce que personne avant lui n’avait réussi : faire en sorte que le football soit pris au sérieux par le mouvement olympique.

Marcel Glavieux a aussi à un moment de sa carrière, eut une certaine ambition « politique », mais à l’exception d’un passage à la mairie de Doullens, en tant qu’adjoint, jamais il n’a pu réaliser son rêve, devenir conseiller général voire député.

Qu’importe, son parcours sportif est exceptionnel et il s’étale sur un demi-siècle.

Voici quelques années, il avait obtenu les Palmes Académiques et son parrain avait été l’ancien arbitre Michel Vautrot.

Pour lui remettre sa nouvelle récompense, Marcel ignore qui sera son parrain, mais il est affirmatif sur un point : c’est à Grouches Luchuel qu’il va réunir ses amis et non pas à Doullens, avec qui les liens sont rompus. Grouches Luchel, ce petit village où tout a vraiment démarré pour Marcel Glavieux que nous félicitons chaleureusement.

Lionel HERBET.

 

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.