AVIRON : Quand les Régates d’Amiens avaient lieu à la Hotoie

sport nautique amiens
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Quand les Régates d’Amiens avaient lieu à la Hotoie

Notre jeune amie Flora BOVE a brièvement signalé dans un précédent article que le Sport Nautique d’Amiens était la plus ancienne société sportive d’Amiens.

En effet, ce club a été créé officiellement le 10 décembre 1865 et il s’agissait alors d’un club  comprenant plusieurs disciplines (cyclisme, boxe et même tir aux pigeons). Son premier président fut  M.Charles de PUYRAIMOND qui ne resta que deux ans. Mais la légende a gardé le nom de Léonce BOURDEAUX qui était un véritable rameur en tant que véritable fondateur du Sport Nautique d’Amiens.

Pour ce qui concerne l’aviron, il faut préciser que les Régates d’Amiens se sont longtemps déroulées sur le bassin de … la Hotoie. Les premières Régates n’eurent lieu que deux ans après la création du club car entre temps, une terrible maladie avait provoqué la mort de 1691 personnes à Amiens : le cholera. Cela peut paraitre surprenant mais c’est la stricte vérité.

 « Il y  avait alors plusieurs milliers de spectateurs payants et tenez-vous bien, il existait même un Pari Mutuel. Il m’est arrivé un jour de gagner une belle somme d’argent », nous avait avoué le président de l’époque (nous étions en 1973) M. DE HOND.

En quelque sorte, aller assister à une épreuve d’aviron (qui avait remplacé dans le langage sportif le canotage qui était pratiqué depuis 1853), c’était comme aujourd’hui aller aux courses hippiques. Ces Régates avaient lieu sur le bassin qui jouxte le Zoo et comportaient évidemment un virage.

A la longue, cela avait fini par exaspérer les rameurs si bien que les dirigeants du S N A cédaient sous la pression. Ils décidaient en 1971 de changer le nom de leur épreuve. Celle-ci ne s’appelait plus Régates mais « Tête de Rivière » et se disputait entre le Pont de Camon et le Pont du Cange. On passait ainsi d’une épreuve dans laquelle le public pouvait se passionner et suivre les concurrents sur le bassin à une épreuve de contre la montre avec des passages des rameurs de deux en deux minutes. 

En 1973,  soit plus d’un siècle après sa création, le Sport Nautique d’Amiens n’avait eu que … cinq présidents ce qui attestait d’une très grande stabilité. Ainsi, en un peu plus de cent ans, le SNA avait eu à sa tête le docteur COTREL, MM. VOORSELMANS, Raymond DE HOND, ce dernier durant 35 ans, Pierre JACOB et Stephen DE HOND qui était le fils de Raymond. Le club eut même une présidente Madame Chantal LOUIS (dans les années 80) tandis que de grands sportifs ont marqué l’histoire du club. A commencer par Jules BEURRIER qui était originaire d’Abbeville et fut  17 fois champion de France en perissoire et champion d’Europe en 1904  avec Georges Lejeune. 

PS: L’histoire du Sport Nautique d’Amiens a été écrite une première fois en 1931 par René RANSSON. Il n’est pas certain qu’il existe encore aujourd’hui des exemplaires.

Lionel HERBET