[BOXE] L’EXTRAORDINAIRE CHANCE OFFERTE A JOHANN DUHAUPAS

0
105

C’est une formidable opportunité qui se présente à Johann Duhaupas. Le poids lourd d’Abbeville, ancien champion de France, s’est vu ces derniers jours, proposer un championnat du monde dans le fief même du tenant du titre.

Le 26 septembre, à Birmingham dans l’Etat d’Alabama, Johann Duhaupas va défier l’Américain Deontay Wilder. Celui-ci détient le titre mondial W B C depuis le 17 janvier 2015 lorsqu’il a battu aux points Bermane Stiverne. Ce titre, il l’a ensuite défendu le 13 juin en battant Eric Molina par ko au 9eround.

Le plus impressionnant chez ce Deontay Wilder, c’est son physique tout à fait hors norme. Il mesure en effet 2m01 et dispose d’une extraordinaire allonge.  De plus, il a cette qualité rare : le punch.

Ancien médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, ancien vainqueur des prestigieux Golden Gloves, ce Deontay Wilder a depuis ses débuts chez les professionnels  en 2005, disputé 34 combats.

Tous ont été victorieux avec 33 victoires par ko dont 32 avant le 4e round.

Toutes ces qualités, Johann Duhaupas les connait désormais par cœur.

L’Abbevillois que nous avons joint par téléphone nous fait part de ses sentiments surtout qu’il s’attendait plutôt à une chance européenne:

« Je ne m’y attendais plus même si je savais que j’étais dans le Top 15 mondial. Je ne m’attendais surtout pas à ce que çà vienne aussi vite. J’aurais préféré avoir plus de temps pour me préparer car c’est un sacré client. Il a un palmarès impressionnant avec tous ces ko.

Je pense partir aux Etats-Unis mi septembre car le combat est prévu le 26 septembre. Sur le plan de la bourse, j’aurais préféré avoir plus surtout pour un championnat du monde. J’aurais bien aimé négocier  mais je sais que c’est çà ou rien. 

Mes vacances ont été écourtées : trois jours à Saint Tropez pour voir mon copain Jérôme Le Banner en boxe thaï, une semaine dans les Vosges où je me suis entrainé dans la montagne. Mes vacances ont été un peu gâchées car je ne pensais qu’au championnat du monde. Ces derniers jours, ma petite famille est partie en Ardèche sans moi.

Je le répète, un tel combat ne se refuse pas. Je vais partir aux Etats-Unis avec Bruno Vaillant et Daniel Lorcy.  

Auparavant, je  vais partir dans un camp d’entrainement du 31 aout au 16 septembre à Manchester afin de me préparer ».

Nous sommes donc à un mois de ce grand évènement. Rappelons tout simplement qu’un seul Picard peut se targuer d’avoir été champion du monde dans une des quatre Fédérations : le Saint-Quentinois  Cyril Thomas et que rares ont été les boxeurs français à avoir eu cette chance de disputer un championnat du monde des poids lourds: Jean Marc Mormeck, Lucien Rodriguez et plus loin dans le temps un certain Georges Carpentier.

Lionel HERBET




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.