[FOOTBALL] UN ADVERSAIRE ANGLAIS EN AMICAL EN ATTENDANT… BELFORT

0
29

Le soleil est revenu au Touquet où les joueurs de l’Amiens SC sont en stage depuis lundi après-midi. Sous la houlette du staff technique et surtout du préparateur physique Simon Lucq, ils travaillent d’arrache-pied. A les voir souffrir lors des exercices musculaires mais surtout durant l’accumulation des tours du stade d’athlétisme qui jouxte le terrain de football, on mesure aisément qu’ils ne sont pas en vacances dans cette charmante  ville qui rime avec le mot farniente.

Christophe Pélissier et Olivier Lagarde qui n’étaient jamais venus ici, et pour cause, sont enchantés des conditions de travail. Ils ont à leur disposition un terrain d’entrainement (c’est du reste celui sur lequel sera joué ce vendredi le match amical contre Gillingham) et juste à côté, une piste d’athlétisme.

Ce jeudi matin, on a donc constaté  que les Amiénois en « ont vraiment bavé » pour reprendre une expression familière. Dans un premier temps, travail physique suivi de plusieurs tours de piste selon des critères définis à l’avance avec plusieurs  groupes de 4-5 joueurs. Certains ont paru plus affûtés que d’autres et un garçon comme Jordan Lefort avait le style d’un coureur de demi-fond.

Avec son chrono à la main, Christophe Pélissier a pris les temps tandis que Romain Poyet et Simon Lucq s’efforçaient eux aussi d’aligner les tours de piste. Histoire de démontrer qu’ils ne sont pas totalement dépassés. De l’autre côté du terrain, Olivier Lagarde entrainait les gardiens du club.

Ce jeudi matin, on commentait évidemment le calendrier du National qui verra, et c’est nouveau, une équipe classée dernière, être autorisée à repartir dans l’exercice suivant. En l’occurrence, il s’agit d’Epinal. C’est sûrement un précédent dont on aura l’occasion de reparler .. dans es divisions inférieures.

Le premier vendredi du mois d’août, l’ASC débutera à Belfort. Il s’agira d’un déplacement inédit et il nous semble bien que jamais l’ASC dans le passé, n’a eu l’occasion de se mesurer à l’équipe du Territoire de Belfort. Belfort est une équipe promue. La particularité de Belfort est qu’elle est la ville de naissance de Julien Ielsch. Mais oui.  « J’ai encore de la famille là-bas » nous a-t-il avoué.  Avec l’espoir qu’il sera du voyage.

Huit jours plus tard, ce sera le derby picard contre Chambly. Puis Dunkerque et Boulogne seront les adversaires des Amiénois qui auront donc un mois d’août plus qu’intéressant.

En attendant et pour clôturer ce stage au Touquet, l’ASC va rencontrer une formation anglaise de D3, Gillingham.

Coup d’envoi ce vendredi à 18 heures.

Ensuite, retour vers Amiens et mercredi prochain, l’ASC ira à Quevilly, club de CFA où vient de débarquer un certain Pierre Vignaud qui, voici encore quelques mois, était à l’ASC..

Lionel HERBET




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.