[FOOTBALL] OLIVIER LAGARDE ET CHRISTOPHE PELISSIER, LE DUO RECONSTITUE

0
43

Ce mardi matin, veille de la reprise de l’entrainement à l’ASC. Christophe Pelissier a pris possession de son bureau tandis qu’à côté, le préparateur physique Simon Lucq concocte le programme d’une reprise qui sera marquée par un élément déterminant : la canicule (nous y reviendrons). A sa gauche, Olivier Lagarde qui est le nouvel entraineur des gardiens. Une tâche qui était déjà la sienne, ces dernières années à Luzenac.

D’emblée, Olivier garçon souriant de 44 ans nous explique que c’est la première fois qu’il franchit une frontière au-dessus de Toulouse.

« Je suis né à Toulouse et ce sera ma première expérience à l’extérieur de la région Midi-Pyrénées.  Un peu comme Christophe qui a joué un peu à Carcassonne.  En tant que joueur, j’ai fait beaucoup de clubs mais les plus importants ont été Toulouse chez les jeunes, Cuniaux et Blagnac parmi les plus importants. Cela va faire 18 ans que je suis entraineur des gardiens. J’ai commencé avec les jeunes à Toulouse alors que j’avais 26 ans. Mais c’est avec Luzenac que cela a vraiment commencé voici 7 ans. 

« Quand Luzenac est monté en National, Christophe m’a appelé et l’aventure a alors commencé. Cette aventure s’est achevée par une apothéose sportive et malheureusement en déclin administratif mais en tant qu’histoire humaine, ce fut une très belle aventure humaine.

« Au début, Christophe m’a dit : Viens avec moi pour une année. De fait, cela a duré huit ans et ce fut une belle aventure. A Amiens, il m’a dit seulement : Viens pour poursuivre le travail. J’avais auparavant des contacts et j’ai entrainé Westberg avant qu’il ne signe en Norvège.  En avril dernier,  Christophe m’a appelé et demandé si cela m’intéressait. Christophe et moi, nous nous connaissons bien. Chacun connait les qualités et les défauts de l’autre. Nous formons aujourd’hui un vieux couple (sic). Nous avons travaillé sur le recrutement et j’ai été bien sûr concerté sur les trois gardiens.

« Je connais bien Régis Gurtner. Raphaël un peu moins mais les vidéos m’ont beaucoup appris. Quant au troisième gardien, j’aime bien travailler avec les jeunes ».

Enfin, Olivier Lagarde est animé d’un moral extraordinaire.

« J’arrive très motivé. C’est un club qui est structuré. C‘est un club qui a aussi une belle histoire. Je viens pour apporter  ma pierre à l’édifice et m’inscrire dans un vrai projet. Autant quand j’étais joueur, j’avais la bougeotte, autant en tant qu’entraineur j’aime bien me fixer. Et puis, comme vous l’avez remarqué, je vous ai amené le soleil ».

Lionel HERBET




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.