Grand Prix de la Somme

La jeunesse au rendez-vous avec Quentin Jauregui.

Le Grand Prix de la Somme a connu deux phases bien distinctes ce dimanche. Le matin et au moment du départ situé à Rivery, il pleuvait. Les parapluies étaient de sortie et les coureurs étaient chaudement vêtus.

Ils étaient  finalement 116 coureurs au départ avec notamment d’anciens vainqueurs d’étape du Tour de France Blel Kadri (AG2R)  et Pierrick Fedrigo (Bretagne Séché Environnement) tandis que la vedette était un authentique champion du monde sur piste et médaillé olympique  Bryan Coquard (Europcar).

La pluie  et le vent ont causé de nombreuses crevaisons puisque par exemple, les mécanos n’ont pas chômé durant les 60 premiers kilomères. 33 crevaisons furent déplorées avec la palme  pour l’Armée de Terre et Marseille la Pomme qui en eurent chacune. Toutefois, la première heure de course était disputée sur des bases élevées avec 46km parcourus.

Bien avant l’heure de course, quatre coureurs prenaient la poudre d’escampette et ils allaient rester en tête durant plus de 120km.

Il s’agissait Alexandre Pichot et Antoine Duchesne (Europcar), Rudy Barbier (Roubaix Lille Métropole), le régional de la course puisqu’il réside dans l’Oise et Alexandre Gougeard (AG2R La Mondiale). L’avance de ces quatre téméraires devait aller jusqu’à trois minutes mais au fur et à mesure, avec le retour du soleil, le peloton  qui s’était morcelé revenait sur les fugitifs. Nous étions alors à une vingtaine de bornes de l’arrivée à la Hotoie.

Parmi les attaquants, figurait le futur vainqueur le Cambrésien Quentin Jauregui.

Meilleur sprinter, ce coureur d’AG2R La Mondiale, espoir du cyclisme français, ne laissait aucune chance  à  Anthony Delaplace (Bretagne Séché) et à l’Estonien Alo Jakin (Big Mat Auber 93).

« Aujourd’hui, j’étais un peu protégé dans l’équipe. J’ai attaqué à 20km de l’arrivée. J’avais à coeur de briller dans ce G P de la Somme avant d’aborder la semaine prochaine les Quatre Jours de Dunkerque, d’autant qu’une étape partira de mon village, a confessé le vainqueur tout juste âgé de 21 ans. C’est surtout une victoire d’équipe et je suis super content. ».

A noter que les deux courses de lever de rideau sur ce beau circuit de la Hotoie ont vu les succès du cadet André François (le Touquet) et en Pass Cyclisme de Rémy Valentin.

Sur le podium Alain GEST Président d’Amiens Métropole et Laurent SOMON le président du Conseil départemental de la Somme, ont répété « qu’Amiens était une terre de cyclisieme et qu’après 1999,  la capitale picarde renouera avec l’arrivée d’une étape du Tour de France le 8 juillet.

Entre temps, le Prix Jean Renaux aura retrouvé les rues du centre d’Amiens avec au départ le Luxembourgeois  Franck SCHLECK le jeudi 28 mai.

Lionel HERBET.

 

Quentin Jauregui en interview.

tour de somme jauregui 000002 - lionel herbet

 




  • Laisser un commentaire