Heureusement, Stravius et Demare sauvent l’honneur  en Picardie

 

Triste week-end sportif pour la Picardie. Rapide état des lieux après ce premier week-end de janvier. Tout d’abord, en football, l’Amiens SC est allé se faire éliminer à Bressuire, club évoluant pourtant deux divisions en dessous.

Les Amiénois étaient pourtant prévenus.

Le nouvel entraineur Christophe Pelissier qui avait remplacé le 31 décembre Samuel Michel n’a pu déclencher ce qu’on appelle généralement,  le fameux choc psychologique.

Quant à l’équipe de Beauvais qui recevait chez elle une formation de division inférieure Cholet, elle a également été éliminée. C’est d’autant plus vexant que Cholet avait été réduit à dix assez rapidement.

La Coupe a l’habitude de sublimer les « petits». Elle n‘a pas failli à la tradition.

Le même week-end, les Gothiques se déplaçaient à Brest pour le compte du championnat de hockey sur glace.

Normalement, leur mission ne relevait pas de l’impossible.

Mais les Albatros ont étouffé dans l’œuf les rares incursions  amiénoises et du coup, les Gothiques ont subi une très sévère défaite (7-3).

Pas de quoi donner de la confiance aux joueurs du président Thomas Henno à la veille d’une demi- finale de la Coupe de France à Gap.

Heureusement, parmi toutes ces mauvaises nouvelles, le sport picard conserve certains espoirs avec notamment ces sportifs individuels.

Le Courrier Picard a ainsi une fois de plus, procédé à la désignation du sportif de l’année 2014. Il parait que le vote a été très serré mais en définitive et pour la 5e fois consécutive, le nageur Jérémy Stravius l’a emporté. Un choix logique même si le second est le champion de France  de cyclisme Arnaud Demare et le troisième le boxeur de l’Oise Karim Achour. Quant à Stella Akakpo, elle prend la 4e place.

Allons, si la Picardie reste à la recherche d’une grande équipe dans un sports collectif, elle ne manque pas de ressources sur le plan individuel. Nous aurons l’occasion de le constater à Rio en 2016.
Lionel HERBET




  • Laisser un commentaire