FLOORBALL : Amiens bouscule Paris mais s’incline

0
46

Ce samedi 16 au soir, l’équipe masculine des Hoplites recevait l’IFK Paris dans le cadre du championnat de Nationale 1. Quatrièmes de leur poule, les Amiénois n’ont qu’un petit point d’avance sur l’avant-dernier. Prendre des points contre le leader Paris aurait été plus que bienvenue.

Durand maintient Amiens en vie

Après un départ canon avec une occasion pour Lasseron après dix secondes de jeu, puis une ouverture du score après une minute quinze par le capitaine Brasseur sur un tir sous la barre, Amiens va énormément souffrir. Paris va d’abord tenter de réagir après avoir été piqué à vif mais Durand de la tête (2’45), puis sur une double parade sur un contre (3’20), repousse les assauts adverses. La possession va alors s’équilibrer mais les locaux ne parviennent pas à être dangereux. Juste avant la huitième minute de jeu et après plusieurs nouveaux arrêts de Durand, Paris égalise par Schmidt (1-1) sur un tir en revers des 5m plein axe. Les visiteurs vont alors monopoliser la balle et multiplier les occasions. S’il va s’incliner à la 12ème sur un tir en première intention de Helders (1-2), Durand va maintenir les siens à distance grâce à ses nombreuses parades (15’, 16’, 19’). Les Joplites auront une seule vrai occasion par Postel (16’15) dans cette fin de tiers.

Manque d’efficacité

Après avoir subi pendant les premières minutes de ce second tiers mais sans encaisser de but, malgré deux minutes de pénalités, les locaux vont réagir. Postel après cinq minutes sonne la révolte sur un tir repoussé sans problème par le gardien. Après sept minutes Leblanc rate une grosse occasion à bout pourtant, Postel encore lui, manquera d’égaliser à la huitième minute. Finalement, les visiteurs, en supériorité numérique, feront le break à la douzième par Hernborg (1-3). Après deux nouvelles tentatives infructueuses (13’ et 15’15) par Postel et Leblanc, Amiens va finalement trouver le chemin du but. Lhermitte après dix-sept minutes trente va marquer sur un tir en première intention (2-3). Les locaux ont montré de meilleures choses et subi beaucoup moins d’occasion mais ont manqué de réalisme.

Amiens peut nourrir des regrets

Après un début de tiers canon avec une égalisation après une minute par Lhermitte E (3-3), les Amiénois vont être dominés mais grâce entre autres à Durand, vont tenir malgré une infériorité. Après dix minutes de jeu, Verdier va venir conclure une superbe action rapide en éliminant le gardien et marquant de près (4-3). Un avantage malheureusement de courte durée puisque sur l’engagement Schmidt va égaliser (4-4). Un peu moins de deux minutes plus tard, les visiteurs vont repasser devant grâce à leur capitaine sur un tir croisé (4-5), avant de faire le break à trois minutes de la fin par l’intermédiaire de Petrus en déviation (4-6). Amiens va réagir en fin de match en réduisant le score sur un doublé de Verdier (5-6) à trente secondes de la fin mais en vain. Quinze secondes plus tard sur un contre, Schmidt va éliminer Durand pour conclure le match (5-7).

Amiens s’incline donc 5-7 face au leader Paris mais n’a pas à rougir de sa prestation. Les Amiénois auraient même pu prétendre à mieux avec plus de réalisme et sans moment d’inattention comme sur le but encaissé sur l’engagement. Les locaux auront l’occasion de réagir demain matin 12h face à Grenoble.

Amiens Hoplites – IKF Paris :5-7 (1-2, 1-1, 3-4)

Amiens Hoplites : 6 Arthur Lasseron, 9 Pierre Auguet, 10 Antoine Verdier, 25 Lambert Van Vynckt, 29 Adrien Lhermitte, 31 Simon Durand (G), 32 Hugo Maillard, 40 Brandon Toudick, 41 Emile Lhermitte, 64 Pierre Brasseur (cap), 68 Pierre-François Leblanc, 77 Thomas Postel

Paris IFK : 16 Sylvain Dupuis, 19 Peter Samel, 22 Petrus Earoinen, 33 Nottech Glaby (cap), 40 Nils Hernborg, 66 Luca Palermo, 99 Romain Brassart (G), 70 Hugo Schmidt, 78 Raivis Helders

Aurélien Finet

Crédit Photo : Coralie Sombret – Gazettesports 

A lire aussi <>

COURSE A PIEDS : La Vallée de la Selle à l’heure du semi

 




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.