HOCKEY-SUR-GLACE : Un match 2 pour tenter de réagir

0
182
CIT Dessaint

Totalement dominés lors du match 1, les Gothiques tenteront de réagir dès ce soir, lors du second match de la série. Il faudra pour cela corriger certaines choses et être capable de répondre pendant 60 minutes à la puissance grenobloise.

Trop fort…

Hier soir, hormis durant quelques minutes, les Brûleurs de Loups ont totalement maitrîsé leur sujet pour s’imposer avec la manière 7-1. Si les Picards ont relevé la tête à certains moments dans le 1er et le 2ème tiers, le dernier acte a tourné à la démonstration, et les Gothiques n’ont tout simplement pas vu le jour durant les 20 dernières minutes.

L’indiscipline se paye cash (3 buts en powerplay), le moindre espace est exploité et les imprécisions dans le jeu en phase de possession mettent tout de suite en danger la défense. Amiens fait face à une machine à laquelle il va vite falloir s’adapter…

Des buts qui font mal au moral

Si les Grenoblois sont sur le papier bien supérieurs, ils ont su également marquer dans des moments clés au cours des 40 premières minutes. Une ouverture du score en début du match après 4’40 et un second but en fin de tiers (16’36) pour faire le break. À 2-0 au premier retour aux vestiaires le match est encore loin d’être joué, mais après 48 secondes dans le deuxième acte Grenoble vient assomer Amiens 3-0. Des Picards qui reviennent à 3-1 après la demi-heure de jeu, mais l’espoir est de courte durée, puisque les Isérois remettent un coup au moral des visiteurs juste avant la fin du 2ème tiers (39’03 : 4-1). Le dernier acte sera ensuite à sens unique, mais au cours des 40 premières minutes, les Grenoblois ont toujours su marquer à des moments clés empêchant les Amiénois d’espérer.

Ce n’est pas une surprise, face à cette armada grenobloise, il faut réaliser un match parfait pendant 60 minutes pour espérer quelque chose. La réaction amiénoise est attendue ce soir, dans une équipe où il sera important de voir si Buysse sera présent ou non dans la cage picarde.

Play-offs : Demi-finale Match 2

Samedi 16 mars 20h00 : Grenoble – Amiens

Quentin Ducrocq

Crédits photos Jerôme Fauquet

FRANÇOIS ROZENTHAL : « On ne sait jamais comment une série va évoluer »

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.