HOCKEY-SUR-GLACE : Qualification en demi-finale, les réactions

0
143

Dans un match 7 décisif face à Bordeaux, les Gothiques ont surclassé leurs adversaires pour s’imposer 7-2. Une soirée mémorable, qui a fait chavirer le Coliseum comme à ses plus belles heures. Les réactions de Mario Richer et Bastien Maïa à l’issue de cette rencontre. 

Un début de match idéal et un gardien impérial 

Ce soir, les Gothiques se sont mis rapidement dans de bonnes dispositions en inscrivant un but après 2’13. Mieux rentrés dans la partie, ils ont ensuite ajouté 2 nouveaux buts pour finalement mener 3-0 après 20 minutes. Un bon début de match pour Mario Richer, qui tenait à souligner l’importance de Buysse par la suite : « On a compté au début du match, par la suite eux ils ont joué avec l’énergie du désespoir. Et puis notre gardien a fait des gros arrêts, c’est pour cela qu’on l’a, c’est le meilleur de la ligue, on l’a signé pour 3 ans, il est là pour faire les arrêts et il les a fait. Souvent dans un match numéro 7 quand tu as le meilleur gardien ça aide […] Les premières vingt minutes étaient à notre avantage, par la suite ça a un peu tourné mais notre gardien a fait la différence. »

Amiens a répondu physiquement

À ceux qui pouvaient douter de l’état de fraîcheur des Gothiques, ou même de leur capacité à être intense, le coach amiénois avait une réponse à leur donner : « Oui on a été en forme, pour ceux qui se demandaient si mes joueurs avaient de l’intensité ou s’ils étaient en forme…On travaille très fort hors glace et sur la glace, c’est très intense. Ils sont habitués (ndlr : les joueurs) à être intense du début jusqu’à la fin, tous les entraînements c’est comme ça et le hors glace aussi. Quand les matchs proches les uns des autres arrivent, tu vois qu’ils sont en forme. »

Pour Bastien Maïa, le physique a eu une grande importance sur les dernières rencontres : « On a 4 lignes qui tournent, eux ils ont eu des blessés et n’ont pas tourné à 4 lignes durant toute la série. Donc c’est sûr que la fraîcheur physique que l’on a, je pense qu’elle a fait la différence ce soir. »

Deux derniers matchs dominés par les Gothiques

Le coach amiénois, qui réussi pour la seconde année consécutive à emmener son équipe en demi-finale, estimait que sa formation avait même joué un meilleur match à Bordeaux qu’à Amiens, soulignant ainsi les difficultés que son équipe a parfois au Coliseum : « On a joué un meilleur game à Bordeaux il y a 2 jours que ce soir. À la maison c’est un petit peu plus difficile, la question c’est de savoir pourquoi. Souvent on sort du game plan, on ne suit pas toujours le game plan à la maison…. Sur la route je dirais que l’on est plus concentré. »

Bastien Maïa estimait lui que l’équipe avait connu un petit passage à vide au match 5, avant de relever la tête de fort belle manière : « Déjà le match 6 à Bordeaux je pense que l’on était bien, on a eu notre coup de moins bien ici au match 5, on avait peut être pas fait le meilleur match de la série…Mais voila on est bien revenu pour les matchs 6 et 7. »

Un public qui a répondu présent 

Mario Richer n’a pas manqué de souligner la belle présence du public au Coliseum, tout en faisant bien comprendre que le club avait besoin de ce soutien : « Beaucoup de gens, beaucoup de bruit, il faut continuer à appuyer l’équipe, c’est une chose importante. C’est un petit marché Amiens, donc s’il n’y a plus de spectateurs, il n’y a plus d’équipe, c’est aussi simple que cela ! »

Après cette fin de série magnifique, les héros amiénois vont pouvoir se reposer demain, « peut être jeudi » selon les mots Mario Richer, et devront ensuite rapidement se tourner vers Grenoble. En effet, dès vendredi soir, les Gothiques seront à Polesud pour le match 1 de ces demi-finales…

 

Match 7 : Amiens – Bordeaux : 7-2 [(3-0)(2-1)(2-1)]

Buts pour Amiens : Matima assist Prissaint, 2’13; Halley en sup assist Bélisle 11’11; Trabucco en sup assist Maïa, Edwards 12’16; Suire assist Plouffe, Narbonne 30’55; Maïa assist Smach, Edwards 37’12; Bélisle assist Edwards, Maïa 44’03, Matima en sup assist Belisle, Halley 46’33

Buts pour Bordeaux : Baazzi en sup assist Valier, Johnson 26’05; Paquin, assist Mulle, Valier 56’56

Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber gazettesports

HOCKEY-SUR-GLACE : Quelle soirée !




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.