FOOTBALL : L’Amiens SC souhaite faire une série

0
56

A Nîmes demain soir, les hommes de Christophe Pelissier débutent une série de quatre rencontres à enjeux.

Assurer la fin d’année

Quatre à la suite… Sans oser plagier les règles d’un jeu télé bien connu, force est de constater que l’Amiens SC joue « gros » en cette fin d’année. Nîmes, l’AS Monaco, Guingamp puis le SCO Angers se succéderont au calendrier et se dresseront sur le chemin des hommes de Christophe Pelissier. Autant de compagnons d’infortunes dont il serait judicieux de prendre la mesure et ainsi veiller à les distancer au classement.

A l’orée de ce parcours du combattant, le responsable technique se veut rassurant, évoquant même une situation conforme à la logique :  » Avec treize points après quatorze journée, nous laissons apparaître une trajectoire similaire à certains concurrents directs à la relégation.
Notre objectif a toujours été clair, lutter pour le maintien  » argumente-t-il.
Demain, opposés au promu nîmois, les partenaires de Régis Gurtner se doivent de faire un résultat. Pari difficile sur un pré vert qui demeure hostile. Une pelouse où seuls le Paris Saint-Germain (2-4) puis l’OGC Nice (0-1) sont parvenus à s’imposer depuis le début de ce championnat. Avec quatre longueurs d’avance sur le représentant des Hauts de France, les
Gardois surfent donc sur cette dynamique affichée l’an passé.

Régis Gurtner et ses coéquipiers tenteront d’aller gagner dans une forteresse quasi-imprenable.

Qu’importe, l’Amiens SC – s’il ne se révèle pas encore au pied du mur – serait bien inspiré de se jouer de la résistance des « Crocos » nîmois. De réaliser une fructueuse opération comptable qui pourrait ainsi l’éloigner des eaux troubles. Scénario idyllique que les protégés de Bernard Joannin s’efforceront à mettre en scène. « Éventuellement sans Otero » soupire
Christophe Pelissier. Qui retrouve néanmoins le sourire lorsqu’il s’exprime sur Mendoza.
Dont le retour a été jugé important : « On remarque qu’il s’agit d’un joueur qui amène de la vivacité dans le secteur offensif » confie son coach. Ravi également de compter sur Khaled Adenon dont la suspension est terminée.
A créditer d’une honorable prestation face à l’Olympique de Marseille (1-3) en dernier lieu, malheureusement non aboutie, les Amiénois chercheront à s’en inspirer d’appréhender par le bon bout cette série à haut risque. Laquelle pourrait alors définir (conditionner ?) l’avenir de l’ASC.
Et si elles se veulent importantes – en aucun cas déterminantes – ces quatre prochaines échéances ne doivent surtout pas tétaniser les Amiénois. Qui, à force… du contraire, demeurent toujours maîtres de leur destin. A eux de s’efforcer à conserver durablement cet atout dont la valeur se révèle être inestimable.

Fabrice Biniek 

Crédits photos – Léandre Leber – Gazettesports.fr

Nîmes Olympique – Amiens SC

Ligue 1 – Journée 15

Samedi 1 décembre – 20h – Stade des Costières




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.