Les Gothiques n’auront pas su profiter de leur première victoire hier pour surfait sur la bonne vague dans ce quart de finale. Les deux équipes se retrouveront à Charlemagne, mardi, sur un pied d’égalité.

Réalisme Lyonnais

Si Amiens contrôlait les débats et pressait Lyon, c’étaient bien les Rhodaniens qui frappaient les premiers. Sur leur première vraie situation chaude, Gerling envoyait le palet dans la lucarne de Buysse (0-1, 10’02). Les Amiénois se faisaient bien violence, Bault manquait le cadre de peu en infériorité.

Dominateurs, les Gothiques étaient justement récompensés lorsque Karmeniemi trouvait un trou de souris entre Stojanovic et son poteau (1-1, 14’33). Mais, battus la veille, les Lyonnais voulaient se venger et Takac, dans la confusion, trompait Buysse de justesse à l’approche du buzzer (1-2, 19’31).

Manque de réussite Amiénois

Les Lions prenaient même le large d’entrée de deuxième période. Buysse se faisait surprendre par un tir lointain de Mickevics, et les visiteurs comptaient deux buts d’avance (1-3, 23’00). Sonnés, les joueurs de Mario Richer repartaient pourtant de l’avant et faisaient des frayeurs aux Lyonnais.

Kuralt et Trabucco butaient alors sur Stojanovic (5′). Le portier Slovène se montrait également tout heureux de stopper la tentative d’Halley et de voir celle de Da Costa manquer le cadre (27′). Le cerbère des Lions stoppait même Halley sur un contre en infériorité des Gothiques. Volontaires mais imprécis, les Picards voyaient ce match leur glisser entre les doigts.

Correia assomme les Gothiques

Les occasions ne manquaient cependant pas dans la dernière période. Las, les Samariens semblaient impuissants et ne profitaient pas de leurs nombreuses supériorités dans la rencontre. Loin d’être mis en danger, Amiens contrôlait les débats de l’ultime période mais ne recollait pas au score.

Pire encore, sur une des très rares opportunités lyonnaise de la période, Correia, en deux temps trompait Buysse (1-4, 52’30) qui stoppait Kazarine en contre dans les instants qui suivaient. Désormais à égalité, les Amiénois devront s’imposer à Lyon pour récupérer l’avantage de la glace.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Léandre Leber – Gazette Sports

AMIENS – LYON : 1-4 (1-2, 0-1, 0-1)

Deuxième match des quarts de finale de Ligue Magnus,

Le Coliséum, Amiens

Arbitres : MM. Hauchart et Barcelo

BUTS : 0-1, Gerling (SN, assisté de Labrecque et Chernook), à 10’02 ; 1-1, Karmeniemi (assisté de Trabucco et Laakkonen), à 14’33 ; 1-2, Takac (assisté de Roussel et Mickevics), à 19’31 ; 1-3, Sims (assisté de Takac et Tomko), à 23’00 ; 1-4, Correia (assisté de Labrecque et Chernook), à 52’30.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Narbonne, Bault, Prissaint, Karmeniemi, Guillemain, Favarin ; Romand, Giroux, Halley, Kuralt, Laakkonen, Trabucco, Matima, West, Da Costa, Suire, Marcos, Coulaud. Entraîneur : Mario Richer.

LYON : Stojanovic et David (gardiens) ; Custosse, Breton, Demiters, Roussel, Tomko, Levesque, Chernook ; Delemps, Kazarine, Berthon, Gerling, Sims, Ankerst, Michel, Takac, Labrecque, Lamirault, Correia, Abramov, Mickevics. Entraîneur : Mitja Sivic.

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Henri-Corentin Buysse : « Avantage psychologique sur Lyon »




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.