Vainqueurs d’Epinal hier soir au Coliséum, les Gothiques ont réalisé la très bonne opération de la trente-quatrième journée, en profitant du succès en prolongations de Gap contre Lyon pour occuper seuls la troisième place.

Sérieux défensif

Les Gothiques se sont pourtant faits peur. Logiquement en tête de trois buts à la fin des vingt premières minutes, ils ont vu les Spinaliens toucher le poteau en début de troisième période lorsque le score était de 3-2. « On ne leur a laissé que huit chances, ils ont marqué deux fois, relativisait Richer. Leur pourcentage de réussite est très élevé sur ce match ».

L’entraîneur Amiénois insistait également sur la très bonne prestation défensive de ses joueurs. « C’est notre meilleur match défensif de la saison, ajoutait-il. C’est le plus petit nombre d’occasion que l’on a laissé à un adversaire depuis le début du championnat ». Suffisant pour s’imposer tant les Gothiques sont réalistes depuis un mois et demi.

Halley, tout un symbole

« Dans le premier tiers, on a été opportunistes, nous avons eu quelques chances de marquer et nous les avons mises au fond, rappelait Richer. Ce n’est pas vraiment le nombre total de lancers qui dicte le match. En troisième période on a eu beaucoup de lancers, mais jusqu’à deux minutes de la fin, on n’a pas compté, on n’avait pas de réussite ! »

Une réussite incarnée par un Philippe Halley qui a, une nouvelle fois, dynamité le jeu, avec ses compères Giroux et Romand. « Philippe est un bon joueur, analysait Richer. C’est un travail, un acharné, qui travaille fort dans les deux sens de la patinoire ». Un parfait symbole d’une équipe qui ne laisse pas grand chose à ses adversaire depuis plusieurs semaines.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Léandre Leber – Gazette Sports

AMIENS – EPINAL : 5-2 (3-0, 0-2, 2-0)

Le Coliséum, Amiens

Affluence : 2500 spectateurs

Arbitre : M.Bliek

BUTS : 1-0, Halley (IN, assisté de Giroux), à 3’16 ; 2-0, Romand (SN, assisté de Da Costa et Smach), à 15’03 ; 3-0, Suire (assisté de Halley), à 19’36 ; 3-1, Soudek (SN, assisté de Susanj  et McDonough), à 22’35 ; 3-2, Soudek, à 29’54 ; 4-2, Giroux (assisté de Kuralt et Halley), à 58’22 ; 5-2, Giroux (assisté de Halley et Romand), à 59’30.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Narbonne (C), Karmeniemi, Smach, Guillemain, Favarin, Prissaint ; Bault, Marcos (A), Giroux, Matima, Romand, Trabucco, Suire, Da Costa, West (A), Halley, Coulaud, Kuralt. Entraîneur : Mario Richer.

EPINAL : Hocevar et Charpentier (gardiens) ; Barnett, Gritans, Llorca, Devin, Silas, Susanj, Donnet ; Mosienko, Martin, Mulle, Briand, Sabatier, Soudek, Rapenne, McDonough, Nikiforuk, Fauchon, Carter, Lorcher. Entraîneur : Brad Gratton.

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques ne s’arrêtent pas




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.