Auteurs d’une bonne première mi-temps face à Vernon, les joueurs de Pierre-Alain Lavillette auront perdu le rythme nécessaire pour se qualifier en 8ème de finale. Retours et réactions du coach et des joueurs alors que l’équipe s’offre deux semaines de vacances bien méritées.

Fiers malgré la défaite

Il ne faut pas oublier que l’Amiens PH menait de deux points à la mi-temps (11-9) son adversaire du soir évoluant en Proligue. Vernon aura néanmoins repris du poil de la bête en seconde période alors que les Picards manqueront d’énergie dans les vingt dernières minutes.

« Le public a l’habitude qu’il y ait des fins palpitantes comme celle-ci, » se doute le coach, Pierre-Alain Lavillette. Il fait ainsi référence à la remontée de son équipe à deux points de Vernon à deux minutes de la fin (20-22, 58′). « Il n’a pas manqué grand chose pour qu’on crée un exploit. L’état d’esprit était présent mais avoir un trou de vingt minutes face à des équipes de ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Mais les joueurs ont tout donné. C’est décevant car quand on donne tout, il y a beaucoup de frustration. »

On n’a pas du tout été ridicule, au contraire

Le capitaine de l’équipe, Julien Richard, tient le même discours que son entraîneur. « On sort de ce match avec le sentiment d’avoir tout donné. On n’a pas essayé de gérer notre énergie, on ne peut pas se le permettre contre une équipe comme celle-là. Il fallait tout donner et essayer que ça tienne le plus longtemps possible. On aurait évidemment aimé franchir l’étape supérieure, ils n’étaient pas deux marches au-dessus de nous. On n’a pas du tout été ridicule, au contraire. »

Élu joueur du match, Clément Bonin est lui aussi déçu mais décide de voir le bon côté des choses. « On avait pris ce match comme une récompense, la récompense on ne l’a pas mais on a fait un bon match. On est content de nous sans le résultat qui va avec. On a élevé notre niveau de jeu. C’est la loi de la coupe, quand on joue une équipe plus forte, on a toujours l’espoir qu’ils vont se relâcher un petit peu et ça n’a pas été le cas ; ils savaient qu’ici ce serait dur et qu’ils étaient en danger à la mi-temps. »

Un arbitrage qui n’arrange rien à la frustration

Parvenant tout de même à revenir à deux points de leurs adversaires au dénouement (21-23) de D2 alors qu’elle se trouvait à 5 points de Vernon neuf minutes plus tôt (16-21), l’intégralité de l’équipe se sera sentie lésée durant toute la durée du match.

« Il fallait se mettre à l’abri des éléments extérieurs, et notamment des décisions d’arbitres assez litigieuses sur l’ensemble de la rencontre, si on voulait l’emporter, relativise Pierre-Alain Lavillette. Les arbitres ont le droit de se tromper. On a juste l’impression qu’ils se sont beaucoup plus trompés à notre encontre qu’à l’encontre de l’adversaire. C’est un fait, ça nous arrivera encore. Il faut qu’on arrive à se mettre à l’abri de telles déconvenues. »

« On a pris beaucoup de sanctions, confirme Clément Bonin, on était souvent à cinq sur le terrain. Ça puise beaucoup d’énergie, ce n’est pas facile. C’est à cela qu’on pense à chaud parce qu’on est dégouté mais ils ont aussi de très bons joueurs, en face. »

Du repos avant l’épilogue

Ce match, malgré sa conclusion, aura eu au moins un aspect positif : celui d’avoir prouvé à l’ensemble de l’effectif qu’il était capable d’élever son niveau de jeu.

La dernière ligne droite, c’est les play-offs

« On est frustré mais si on essaie de garder ce niveau de jeu sur tous les matches qui restent en championnat, ce sera très intéressant et on a toutes les chances d’y arriver, assure le capitaine et pivot de l’équipe de Nationale 1. La dernière ligne droite, c’est les play-offs. Dans cette poule très serrée, on savait que ça se jouerait à pas grand chose sur la fin. Il y a cinq équipes qui prétendent pour deux places. »

Le 27 janvier, l’APH reprendra du service avec la réception du PSG, équipe contre laquelle elle a perdu à l’extérieur (28-22) et avec qui elle est à égalité de points (26) au classement. Occupant la seconde place avec Rennes, ils sont donc tous les trois à deux points du leader : Gonfreville (28 points).

Il faut qu’on arrive à réinvestir cet état d’esprit collectif

« Il ne nous restait que cette étape avant de prendre deux petites semaines de vacances bien méritées au vu de l’investissement qu’on a mis depuis le 10 août, souligne l’entraîneur picard. Il faut qu’on arrive à réinvestir cet état d’esprit collectif sur les prochaines échéances en championnat. On se remettra au travail pour aller chercher ces deux matches qui nous attendent dès janvier, dans ce championnat si relevé. »

Le second et dernier adversaire de cette première phase de championnat sera Hazebouck. Les Amiénois avaient fait un de leur deux nuls contre cette équipe (28-28). Les deux derniers matches avant la réponse fatidique de « qui accèdent aux play-offs? » s’annoncent ainsi très musclés et un peu de repos n’est pas de refus pour Clément Bonin.

« J’ai eu la chance, ou la malchance, de me reposer un peu plus que les autres car j’ai été à l’arrêt quelques semaines. Il faut savoir que ceux qui n’ont pas eu de blessures ont joué depuis début septembre jusqu’aujourd’hui sans s’arrêter, tous les week-ends en se déplaçant un week-end sur deux. Nos deux derniers matches de championnat de première phase seront très importants car on a besoin de deux victoires contre deux équipes qui jouent bien. Derrière on enchaînera dans une autre poule qu’on ne connaît pas encore. On aimerait être dans le haut du tableau, forcément. »

C’est évidemment tout ce qu’on souhaite au club picard : qu’ils reproduisent l’exploit de l’an dernier et fassent partie des deux meilleures équipes de leur poule de huit.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Amiens PH – SMV Vernon St Marcel : 21-23 (11-9)

Samedi 16 décembre, 20h, Coliseum

Arbitres : Damien BLANCHET, Mickaël FITOUSSI

Amiens PH : Amat (g., 1 arrêt), Le Balc’h (g., 8 arrêts), Dominique (g.), Bonin (4), Devaux (1), Petrenko (1), Piolé, Prunié (1), Gasser, Richard (c., 1), Scattolari (2), Soudani (3), Tchinda (2), Tongmen Tatto, Vannihuse (4), Zirn (2)

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

À lire aussi >>

HANDBALL : Fin de l’aventure en coupe pour l’APH

 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.