L’APH va tenter de créer l’exploit au Coliseum

Victorieux (26-27) au deuxième tour à la dernière seconde face aux mêmes adversaires contre qui ils ont fait nul (24-24) la semaine dernière (Saint-Valery-en-Caux), l’Amiens PH s’annonce à recevoir Vernon pour les 16èmes de finale de coupe de France. Ces Normands sont promus depuis cette année en Proligue.

Retour sur le nul de la semaine dernière

La semaine dernière, l’Amiens PH mettait fin à sa série de victoires avec un nul à Saint-Valéry (24-24). Comme dernier match en championnat de l’année civile, l’équipe de Julien Richard aurait aimé faire mieux. Sans parler que cette victoire aurait assuré la conservation de sa seconde place au classement, à un point des premiers (28) et un des troisièmes (26). Mais cela ne fut pas le cas et les Picards tentent de rebondir en partageant la seconde place avec deux autres équipes (Paris et Rennes).

« On aurait évidemment préféré gagner mais ce n’est pas un si mauvais résultat que cela. Je pense qu’on aurait été à notre place en restant à la seconde place pour la course aux play-offs. Maintenant le match nul était mérité. Ça va donc se jouer dans les deux dernières rencontres, on n’a plus le choix que de gagner. C’était prévisible, au regard de la poule, que la fin de cette première phase serait à couteaux tirés« , selon Julien Richard qui avoue qu’il s’agit de la première fois qu’il se trouve dans une poule aussi difficile à départager.

Dernier match de l’année et pas n’importe lequel

Cette équipe de Vernon est celle avec laquelle les Picards avaient accéder aux play-offs, la saison dernière. Vernon avait réussi son pari d’accéder à la division supérieure grâce à son statut VAP, contrairement aux Picards qui ne le possède toujours pas. Actuellement, les Normands sont huitièmes de leur tableau. Sur douze matches, ils n’en ont remporté que quatre. Sur le même nombre de journées, Amiens en a remporté six.

« Ils vont essayer de montrer que la D2 et la N1 sont deux niveaux différents, prévient le capitaine. Nous devons ainsi élever le niveau de jeu et être conscient qu’on en est capableC’est une belle équipe avec un effectif plus nombreux et peut-être plus qualitatif. Ce sera difficile mais pas impossible », tranche Julien Richard qui espère voir le meilleur des visages de son équipe.

La pression n’est pas chez nous !

« Les effectifs ont changé dans les deux équipes. Toutes deux auront à coeur de faire bonne figure. Il ne faudra pas qu’on se trompe de match. On va tenter de rester concentré sur ce qu’il y a à faire et de donner un beau spectacle au public. On va essayer de créer un petit exploit. Nous avons hâte de bien faire. La pression n’est pas chez nous ! Ce sont eux les « gros », » rappelle le pivot.

Rien à perdre, tout à gagner

Le plus loin qu’ils soient allés est justement en 1/16ème de finale. Ainsi donc, les Picards vont jouer le tout pour le tout alors que leur championnat ne reprend que le 27 janvier. Pour ce dernier match de 2017, ils tenteront de déjouer les pronostics et créer l’exploit en espérant affronter une D1 au tour suivant.

« Si on passe, ce serait une première, confirme Julien Richard. Il n’y a plus qu’à. J’espère qu’il y aura de l’ambiance pour nous porter si le score est serré. » Conscient que pour réussir à l’emporter, ils devront être à leur meilleur niveau, le groupe sera à complet. Reste maintenant à l’entraîneur, Pierre-Alain Lavillette, à choisir l’équipe qui défiera les Vernonnais.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Léandre Leber – GazetteSports

Amiens PH – SMV Vernon St Marcel

Samedi 16 décembre, 20h, Coliseum

Arbitres : Damien BLANCHET, Mickaël FITOUSSI

Amiens PH : Composition à venir

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH l’a échappé « belle »




  • Laisser un commentaire