Leur belle victoire face à Rennes, le week-end dernier, avait donné le sourire à tous. Place maintenant au deuxième leader de ce championnat : Gonfreville. Au match aller, les coéquipiers de Julien Richard connaissaient leur première défaite (17-21), à domicile, qui plus est.

L’APH a l’envie et l’obligation de jouer chaque match à fond

Julien Richard, le capitaine absent depuis trois matches, se remet tout doucement. Il pourra reprendre doucement les entraînements la semaine prochaine. « On verra pour la coupe si ça peut le faire ou si c’est encore trop juste, » confie-t-il, prudent.

Il revient sur la victoire de dernière minute de son équipe, la semaine passée. « C’était un super match, sûrement notre meilleure première mi-temps depuis le début de la saison, déclare le pivot. Après, on n’a pas faibli, même s’ils sont revenus au score, c’est surtout que Rennes était bien meilleur qu’en première période. On a bien défendu mais on s’est fait un petit peu peur. Comptablement, cette victoire était importante. Cela dit, dans cette poule, tout peut aller très vite. »

Il est vrai que l’APH se situe dans une poule, on le sait, très serrée. Gonfreville et Rennes sont à égalité de points (18) et se partage la première place. Juste derrière, Amiens, Rouen et Hazebrouck affichent toutes les trois 17 points au compteur. Seule, peut-être, l’équipe de Saint-Valery-en-Caux commence à décrocher avec 11 points.

« C’est un bon résultat mais d’autres seront très importants aussi, dans les prochains jours ! Le fait que tout peut aller très vite rend la phase de poule très intéressante : tous les matches sont importants, souligne Julien Richard. Il n’y a pas deux équipes qui se détachent comme on peut le voir dans les autres poules ! Ça nous donne l’envie et l’obligation de jouer à fond, chaque week-end. Si on veut accéder aux play-offs, il faudra aborder chaque match comme une finale. Étant donné qu’aucune équipe n’a le statut VAP dans notre poule cette année, toutes les équipes jouent le jeu. C’est une bonne chose pour le public et pour nous qui aimons ça ! »

En effet, la poule 2 est la seule qui ne compte aucune équipe ne disposant du statut de Voie d’Accession au Professionnalisme, permettant d’accéder en Proligue. Cela dit, comme le souligne le capitaine, cela n’enlève en rien la compétition ni la volonté de chaque club à vouloir faire partie des deux équipes qui accéderont aux play-offs.

Une revanche à prendre

Alors que le 16 septembre, Gonfreville s’imposait au Coliseum, elle marquait le premier échec de l’APH. Dès la fin de la rencontre, le numéro 5 disait déjà : « Même si on est très déçu, on va essayer de transformer ça en rage lors du match retour. (…) En tout cas, j’ai hâte d’être au match retour parce que je pense vraiment qu’on peut rivaliser face à cette équipe ».

Invaincu depuis le 21 octobre, l’Amiens PH ne semble pas avoir changé d’opinion au vu du discours de leur capitaine :

« Gonfreville était venu nous battre à l’aller ici, ça ne nous avait pas aidé à bien commencer notre saison à domicile. Sans animosité, on a à cœur d’aller les battre chez eux. On bosse très bien à l’entraînement cette semaine. Ça reste une bonne équipe, Gonfreville, ça ne sera pas facile. »

Il aurait préféré avoir sa revanche en short que sur le banc, mais ses coéquipiers le feront pour lui. « Ils seront dans le même état d’esprit que moi, je ne me fais pas de souci pour ça. Si on parvient à faire la même première mi-temps que contre Rennes, on a toutes nos chances de les battre. Mais il faudra suivre le rythme pendant une demi-heure de plus. Essayer de les contrarier au mieux. »

À part Clément Bonin qui est en convalescence le groupe se porte bien. Et les rotations aident en ce sens. « Ce n’est pas forcément évident pour ceux qui rentrent dans ce projet-là, soulève Julien Richard. En procédant à des rotations, ils ont ainsi montré, même si on n’en doutait pas, qu’on était tous dans le même état d’esprit et capables d’être performants ainsi. Ça présage du bon pour la suite ».

En cas de victoire, il s’agirait de la quatrième rencontre consécutive sans défaite (toutes compétitions confondues).

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Gonfreville Handball – Amiens Picardie Handball

Samedi 11 novembre, 20h,

Amiens Picardie Handball : composition à venir

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

Arbitres :

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH réalise un match à retenir