HANDBALL : Gonfreville s’impose au Coliseum

Cela fait des années que les deux équipes s’affrontent : lorsqu’une rencontre est prévue entre l’APH et Gonfreville Handball, les spectateurs se déplacent en nombre, comme hier soir au Coliseum. Pourtant, le match n’a pas tourné comme on pouvait l’imaginer et peu de buts ont été inscrits des deux côtés. Mais c’est bien Gonfreville qui l’a emporté (17-21).

Un scénario de match qui surprend

Alors que Marcel Tchinda ouvrait le score dès la 50ème seconde (1-0), les normands ripostaient à la 3’20. À partir de là, les Amiénois ne parviendront à mener plus qu’une seule fois durant ce match, sept minutes plus tard (6-5). Pour autant, le public amiénois a très vite senti que le compteur de buts n’exploserait pas ce soir-là : 4-5 à la 10′, 6-7 à la 20′, 8-11 à la mi-temps.
Bien que la défense picarde est incontestablement fait du très beau travail (Romain Le Balch signant 11 arrêts), le gardien adverse, Damien Rouault, a lui aussi désarçonné l’attaque des coéquipiers de Julien Richard avec 21 arrêts. « Leur gardien a fait un super match, concède le capitaine amiénois, Julien Richard. À certains moments où on aurait pu revenir dans la partie, il a sorti des superbes arrêts« . En effet, on ne compte qu’un seul 7m réussi par Rabah Soudani alors que Simon Vannihuse (n’ayant pas marqué durant ce match) fut confronté à un mur.
Le nouveau coach, Pierre-Alain Lavillette, confirme le sentiment du capitaine : « On a fait le travail en défense mais on a manqué de réussite sur le jeu de transitions et en attaque, évidemment, vu qu’on a marqué que dix-sept buts. On a perdu beaucoup de ballons, subi beaucoup d’échecs au tir. Les joueurs se sont battus jusqu’au bout pour tenter d’inverser la tendance, malheureusement il nous a manqué un petit brin de réussite pour qu’on puisse l’emporter, aujourd’hui ».

Une deuxième mi-temps difficile

En première mi-temps, alors qu’un ou deux points seulement séparaient Amiens de l’égalisation, les deux équipes avaient clairement du mal à se départager avec des temps forts et des temps faibles de chaque côté ; Gonfreville pouvant parfois ne pas marquer pendant cinq minutes, laissant la chance aux Picards de gratter quelques points.
Mais durant les trente dernières minutes, les choses ont vite évolué en faveur de Gonfreville (8-12, 10-15, 14-18, 16-20) qui parvenait à mieux concrétiser.
« On a manqué de justesse et fait preuve de relâchement peut-être aussi parce que c’était notre premier match à la maison, rappelle le n°5. On a été trop approximatif sur certaines choses et je pense que si on était parvenu à mieux finir la première mi-temps, c’aurait été différent. Ce que je retiens de ce soir, c’est qu’on a joué en étant trop crispé. Ça reste le début de la saison, tout ça se travaille, il n’y a rien d’inquiétant. Finalement, on a réussi à tenir en s’appuyant sur une bonne défense et des arrêts de gardien« .
À noter, l’énergie rafraîchissante véhiculée par Thomas Zirn (élu meilleur joueur du match) en seconde mi-temps, saisissant toutes les occasions qui lui étaient données.

Une équipe pleine d’envie

Comptant douze nouvelles recrues dans leur effectif, la bonne entente entre les joueurs de l’APH est palpable même si l’adaptation continue en cette début de saison.
« La cohésion d’équipe se fait aussi dans la défaite, rappelle le capitaine. Évidemment, c’est plus facile de fédérer quand on enchaîne les victoires mais je suis persuadé que ça n’abimera pas le groupe qui vit très bien ensemble. Même si on est très déçu, on va essayer de transformer ça en rage lors du match retour et aussi au déplacement de la semaine prochaine à Oissel. Ce sera le moyen de prouver que notre victoire de la semaine dernière à Rennes n’était pas une surprise. En tout cas, j’ai hâte d’être au match retour parce que je pense vraiment qu’on peut rivaliser face à cette équipe« .
Gardant l’objectif d’accéder aux Play-offs, le Coliseum recevra son prochain match le 30 septembre où l’APH jouera contre l’équipe de Boulogne.

Amiens Picardie Handball – Gonfreville Handball : 17-21 (8-11)

Le Balch (11 arrêts, g.), Dominique (g.) / Vannihuse / Bonin (3), Devaux / Petrenko (2), Scattolari, Piolé / Tchinda (3), Soudani (3) / Zirn (3), Prunié / Richard (2, c.), Tatto Herman (1)

Arbitres : Morgan Picot, Rafik Heddid

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

Camille MARSIGLIA




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.