L’Amiens PH accède aux 32èmes de finale

Alors que l’Amiens PH vient de terminer ses matches allers, l’équipe s’est déplacée, ce samedi, à Compiègne pour effectuer son premier match en coupe de la saison et s’est facilement qualifiée au prochain tour.

Une équipe remaniée pour l’occasion

Pour l’entrée en lice de l’APH dans ce quatrième tour de coupe de France, Pierre-Alain Lavillette a fait le choix de faire tourner son effectif afin que l’on puisse découvrir un peu mieux des visages qu’on n’avait pour l’instant pas beaucoup eu l’occasion de voir. Un choix judicieux à en voir le résultat !

« J’ai écarté Yuriy Petrenko, Romain Le Balc’h pour faire rentrer Ludovic Dominique, Robin Jeancolat et Nicolas Barret, relève le coach picard. Je souhaitais que certains profitent de ce week-end pour récupérer et j’attendais de ceux qui ont joué ce week-end de faire le match qu’ils ont fait, ce soir. On a construit une équipe de 21 joueurs, en coupe on a l’opportunité de faire jouer ces joueurs. Ce groupe est construit pour pouvoir nous permettre d’enchainer les matches tous les samedis. On tourne à 21, non pas à 14 joueurs. C’était important qu’ils apportent eux aussi leur pierre à l’édifice pour pouvoir construire notre saison.« 

Avec douze arrêts à son actif lors de ce match contre Compiègne, le remplaçant de Romain Le Balc’h, Ludovic Dominique, s’est montré à la hauteur de ce qu’on attendait de lui.

Une rencontre immédiatement maîtrisée par l’APH

Menés par Simon Vannihuse en l’absence sur le terrain de Julien Richard (blessé) et celle de Yuriy Petrenko, ses coéquipiers ont tout de suite su prendre les devants du match et s’imposer face à une équipe d’une division en dessous de la leur.

En effet, Rabah Soudani est l’auteur des deux premiers buts de la rencontre (2-0, 3′). Suivi de près par Daniel Tongmen Tatto qui creuse le score (3-0), quelques secondes plus tard. Ce dernier, nouvelle recrue de l’Amiens PH, semble avoir bien pris ses marques et fait un excellent match ayant inscrit 9 buts sur 10 tirs. À la 16′ minute, Clément Devaux parvient à mettre six points entre son équipe et celle de Compiègne (7-13). Un écart qu’aideront à conserver Roman Scattolari et Marcel Tchinda, Gauthier Lelièvre, entre autres. Ils rentreront finalement aux vestiaires avec cinq points d’avance suite à un but sur le buzzeur des Compiégnois (14-19).

Après la pause, les Isariens reprennent du poil de la bête et inscrivent les deux premiers buts (16-19). Secouée de temps forts et de temps faibles, l’écart reste trop important pour les Compiégnois et ne changera pas le dénouement du match. Ils sont éliminés alors que l’APH poursuit l’aventure en coupe.

« Compiègne s’est bien défendu mais on a fait ce qu’il fallait pour prendre le score dès le début du match, affirme Pierre-Alain Lavillette. Il fallait qu’on reste devant tout au long de la partie. Que l’on soit présent tout de suite et qu’on ne se relâche pas. C’est ce qu’on a fait. Comme à chaque match, on a rencontré quelques temps faibles mais on les a mieux gérés et fait en sorte d’en sortir rapidement.« 

L’aventure continue

« La première chose qu’on cherchait en venant ici, c’était d’accéder au prochain tour. On a la satisfaction d’y être parvenu, » avoue le coach. La saison passée, l’APH avait été éliminé dès son premier match et n’avait pas envie que cela se reproduise. « Elle avait mal vécu leur élimination et s’est servie des erreurs du passé pour construire le futur. Cela grâce à leur présence dès l’entame de jeu. »
Le tirage des 32ème de finale aura lieu la semaine prochaine pour le week-end du 18/19 novembre.

La semaine prochaine aura aussi lieu la reprise du championnat avec le début des matches retours. L’APH jouera en effet Rennes, contre qui ils avaient gagné leur premier match du championnat à l’extérieur (21-24). Cependant, Rennes est devenu leader du championnat (à un point du 2ème) malgré une poule très homogène.

« Tous les matches qui vont se présenter à nous, on cherchera à les gagner. Nous avons deux grosses échéances qui arrivent : on reçoit Rennes et on ira à Gonfreville. Notre ambition est de gagner le match de Rennes pour pouvoir ensuite aller défendre nos chances à Gonfreville, histoire de se repositionner au classement. À la sortie de ces deux matches, on saura où on en est pour la suite du championnat. Même si sur les matches suivants nous devrons être plus performants que sur les matches allers« , admet l’entraîneur de l’Amiens Picardie Handball qui compte trois victoires pour trois défaites et un nul.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Compiègne Handball Club – Amiens Picardie Handball : 29-35 (14-19) 

Arbitres : Mathilde DUEE, Clémentine LECLERCQ

Amiens PH : Dominique (g., 12 arrêts), Rousselle (g., 1 arrêt) / Vannihuse (2), Barret / Lelièvre (3), Devaux (1), Jeancolat / Scattolari (5), Piolé (3) / Tchinda (4), Soudani (5) / Zirn (3), Prunié / Tongmen Tatto (9)

Entraîneur APH : Pierre-Alain Lavilette

À lire aussi >>

HANDBALL : Première victoire en coupe pour l’APH