L’ESC Longueau n’a pas manqué son premier gros rendez-vous de la saison. Vainqueurs du SPO Rouen, 92 à 78, les Longacoissiens gardent la tête du championnat avec Levallois.

Première mi-temps de haut niveau

Longueau a pourtant été mis en difficulté sur le début de match. Portés par un Benoit Injai auteur de huit points en quatre minutes, les Rouennais réalisent un premier écart (10-15, 4’30). Loin d’être satisfait, Liam Michel prend alors un temps qui change les choses. L’ESCLAMS passe alors un 12-0 en trois minutes (22-15, 7’30) et finit le premier quart avec neuf unités d’avance (28-19).

Bien mieux en place sur les situations offensives, Longueau parvient à laisser Rouen à distance. « On fait vivre le ballon de plus en plus en attaque, se réjouit Liam Michel. Offensivement le jeu commence à prendre de plus en plus, mais si l’on doit être plus constants. » L’écart au buzzer est finalement inchangé, la « Green Team » menant de nouveau de neuf points (48-39).

Rouen recolle, Longueau réagit

Néanmoins, Rouen va finir par faire peur à l’ESCLAMS. Dans un quart où les défenses se montrent bien plus solides que lors des vingt premières minutes, le SPO finit par revenir à -1 (61-60, 28’40), dans le sillage de Injai. « Leur meneur a fait un très bon match, note Liam Michel. C’est un bon meneur, d’une bonne équipe et il a fallu sortir un bon match pour nous imposer ». Alors sous la menace des Normands, l’ESC Longueau passe un 6-0 dans la dernière minute pour souffler (67-60, 30′).

Si le collectif a fait le travail pendant la grande majorité du match, l’ESCLAMS a pu également s’en remettre à ses individualités pour tuer la rencontre. Symbole de ces fortes individualités, Cédrick Gouala rentre un tir primé avec la faute pour donner quatorze points d’avance aux siens (78-64, 35′). « Le 3+1 de Cédrick nous fait énormément de bien, ajoute le coach. Il faut bien jouer ensemble, mais c’est dans ce genre de matches que nos individualités ne peuvent apporter que du positif. »

Adversaire de qualité

Longueau peut alors contrôler la fin de rencontre, l’écart ne repassant jamais en-dessous des douze points. La « Green Team » s’offre un très beau succès, et Liam Michel ne tarit pas d’éloges sur la qualité de l’adversaire du soir. « Rouen a joué un très beau basket ce soir et nous a mis en difficulté en défense. On a eu du mal à maîtrisé les duels en défense et on a souvent eu des retards défensifs. Et une équipe de cette qualité, quand elle crée le décalage, elle en profite immédiatement. Ils nous ont compliqué la tâche défensivement.« 

Longueau a passé avec brio son premier vrai test de la saison et devra méfier de son déplacement à Ardres le week-end prochain, où l’ESCLAMS s’était incliné la saison passée.

Adrien ROCHER

ESCLAMSBB – SPO ROUEN BB : 92-78 (28-19, 20-20, 19-21, 25-18)

ESCLAMSBB : 16 fautes – Eliminé : Aucun – Absents : DIGBEU (blessé) – KANGABA (blessé)
Les marqueurs : GOMIS 0 – GOUALA 17 – DICKO 6 – ASSIM 14 – ODOUALA 16 – KAHUDI 15 (CAP) – FORTIER 6 – GMAR 18

SPO ROUEN BB : 18 fautes – Eliminés : ABOUSSALAM
Les marqueurs : INJAI B. 27 – PISSIS 6 – NGABONZIZA 14 – MOKONO 5 – ABOUSSALAM 2 – HEUGUE 0 – INJAI A. 5 – DUPREY 2 – POUAVEYOUN 17 – LAINE 0 (CAP)

Crédit photo : Léandre Leber – Gazette Sports




  • Laisser un commentaire