BASKET-BALL : L’ESC Longueau démarre la coupe

Après deux étincelants succès en championnat, l’ESCLAMSBB se déplace demain soir à Guise, pour lancer sa saison de coupe de France. Face à un adversaire qu’ils ont largement dominés en préparation, les longacoissiens veulent confirmer et préparer sereinement le déplacement à Bihorel la semaine prochaine.

Limiter les points

La satisfaction de deux belles victoires passée, Liam Michel et ses hommes démarrent une nouvelle compétition. Chez les Axonais de Guise, promu cette saison en National 3 (ils évoluent dans la Poule I), l’ESC Longueau va pouvoir peaufiner sa mise en place tactique et physique. Une volonté assumée de l’entraîneur de l’ESCLAMSBB : « A chaque match, on veut limiter le nombre de points pris avec notre défense athlétique », répète le coach.

Avec seulement 114 points encaissés en deux matches, ses joueurs ont, jusque-là, parfaitement compris les demandes du coach. Mieux encore, Liam Michel a vu du mieux en attaque face à Bon Conseil, lui qui était déçu du jeu offensif à Gouvieux : « Le ballon ne bougeait pas assez à Gouvieux, mais là j’ai vu une équipe qui avait envie de jouer ensemble. On est durs à jouer quand on joue comme ça ».

Guise, objectif maintien

Face à l’ESC Longueau, le PAC Guise reste sur un début de saison intéressant en championnat. Battu à Lambersart (65-56), le week-end dernier, les Axonais avaient toutefois vaincus la réserve de Lille en ouverture (72-68), à domicile. Bien plus solides défensivement que lors de la préparation, où ils s’étaient inclinés de quarante-et-un points face à la « Green Team » (48-89), les Guisards, qui visent le maintien, peuvent embêter les partenaires d’Henri Kahudi. Attention au piège pour ne pas quitter la coupe dès demain soir.

PAC Guise – ESCLAMSBB

Vendredi 29 septembre, à 20h30

Gymnase Lesur, Guise

BASKET-BALL : L’ESC Longueau sans contestation




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.