AC Amiens

FOOTBALL : L’AC Amiens en quête de repères

on

FOOTBALL : L’AC Amiens en quête de repères

Avant d’aller défier la réserve du RC Lens, ce samedi à 16 heures, l’AC Amiens s’affaire aux derniers réglages après une préparation jugée encourageante malgré l’absence de succès.

Un état d’esprit salué

Un nul et trois défaites, tel est le bilan chiffré de la préparation estivale de l’AC Amiens. Si celui-ci peut s’avérer quelque peu inquiétant, Azouz Hamdane affiche tout de même une certaine confiance au moment d’entamer une septième saison consécutive en N2 (ex-CFA). « Je suis très satisfait par l’investissement durant la préparation. J’ai à ma disposition un groupe travailleur et complémentaire. Les recrues assument le rôle que je souhaitais leur accorder et sont pleinement dans l’état d’esprit, se félicite-t-il. Cependant, la qualité de nos séances d’entraînement est encore à parfaire. Il y a de nombreux axes de progression à suivre, notamment dans l’utilisation du ballon où nous sommes encore poussifs et pas suffisamment rapides dans les transmissions. Je dois encore déprogrammer certains joueurs afin de leur demander des choses qu’ils n’avaient pas encore l’habitude de faire. »

Et pour cause, l’entraîneur de l’AC Amiens aimerait que son équipe développe un jeu de transition. Une approche encore difficile à assimiler pour ses joueurs : « Notre principale difficulté demeure le passage rapide entre les phases défensives et offensives. Il faut absolument que l’on s’améliore dans ce secteur, confirme Hamdane. Il faut aussi que l’on progresse lorsqu’on perd le ballon, cela passe par un pressing bien plus important afin de permettre au bloc de se replacer rapidement. »  En outre, la formation amiénoise – troisième plus mauvaise attaque de son groupe de CFA l’an passé – n’a toujours pas réglé ses problèmes d’efficacité offensive. « Je reste perplexe sur le peu d’occasions de but que l’on a pu se créer durant les amicaux, pointe du doigt l’entraîneur de l’ACA. Toutefois, j’ai beaucoup plus de possibilités que la saison dernière en matière de choix de joueurs et de systèmes de jeu. »

Un groupe plus équilibré

Malgré les pertes de Mickaël Despois, Mohamed Labhiri et Victor Samb, Azouz Hamdane est persuadé que son groupe est bien plus fort que l’année passée. A ses yeux, le déficit d’expérience a été compensé par les arrivées d’Abdellah Kharbouchi, Mohamed Tagaye ou encore Mahamadou Diawara. Confirmé dans son rôle de capitaine, Habib Bellaïd jouera à nouveau un rôle prépondérant aux côtés de Belkacem Zobiri, autre cadre du vestiaire. Un environnement favorable qui devrait permettre aux valeurs montantes du club, comme Sorel Chemin, Pape Sidy Villier ou encore Pape Assane Diallo, d’éclore totalement cette saison.  « Je ne pars pas dans l’inconnu, je considère que nous sommes meilleurs que la saison dernière. Nous sommes plus concentrés et rigoureux et la profondeur de banc est également plus importante », analyse-t-il.

Des progrès qui se font notamment ressentir sur le plan défensif. Si l’AC Amiens a encaissé six buts durant la préparation, l’équipe qui débutera contre Lens s’est quant à elle montrée plutôt solide.  « Malgré les buts encaissés, je suis satisfait de notre prestation défensive, assure Hamdane. En réalité, l’équipe qui va débuter le championnat n’a pris qu’un but durant toute la préparation, le tout après une erreur individuelle. » Malgré ces différents signaux positifs, l’emblématique entraîneur du club des quartiers nord ne perd pas de vue que le niveau global du championnat sera encore bien plus élevé cette saison. « Tout le monde a progressé, nous avons certainement le groupe le plus difficile de France. Nous devrons affronter Sedan – relégué du National – Bastia-Borgo – avec des joueurs de niveau Ligue 1 ou Ligue 2 –  tout le flanc parisien qui met énormément d’impact avec Fleury comme principal candidat à la montée. »

Afin de tirer son épingle du jeu au milieu d’une concurrence aussi féroce, Azouz Hamdane mise donc sur d’autres vertus comme la solidarité et l’abnégation. « Il faudra faire preuve de rigueur si nous souhaitons exister dans ce groupe, je ne ferai donc plus le moindre cadeau. Je veux que les joueurs donnent le maximum au quotidien. J’ai des joueurs d’expérience qui n’ont rien à envier à nos concurrents mais je n’ai pas de star dans mon équipe. Mon ambition est de créer une osmose et je sais que les cadres m’aideront dans cette mission. »

Romain PECHON

La préparation

Lille (b) (N2) – AC Amiens : 1-0

AC Amiens – Troyes (b) (N3) : 0-3

Gonfreville (N3) – AC Amiens : 2-2 (6 t.a.b à 7)

Le Havre (b) (N2) – AC Amiens : 1-0

FOOTBALL – RC Lens (b) – AC Amiens

FOOTBALL – Marvin Milville : « L’AC Amiens, c’était le compromis parfait »




  • About Romain Pechon

    Rédacteur en chef de GazetteSports. Vous suivrez avec moi toute l'actualité de l'Amiens SC au plus près de l'équipe pour sa première saison en L1.

    Recommended for you