ÉDITO : Le sport de haut niveau n’en finit plus avec ses scandales

th
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Mais quand tous ces scandales vont-ils s’arrêter ? Quand allons nous revoir les pages sportives de nos journaux ne relater que des résultats et des performances de nos sportifs ? La liste commence vraiment à s’allonger et chaque jour, nous nous demandons quel haut dirigeant aura droit à un « papier » dans les pages de faits divers.

Un petit retour en arrière avec ces deux tristes exemples : le premier concerne Noël le Graët le président de la Fédération Française de Football qui a été mis en retrait par ses collègues et qui tôt ou tard, va devoir quitter son poste et le monde du football. Il est intolérable que le football, premier sport collectif en France, soit dirigé par un homme fut-il possesseur d’un brillant passé mais qui s’est conduit comme un voyou. Vous n’aviez pas le droit de vous comporter ainsi Noël le Graët. En vous accrochant à votre place, vous ne faites pas honneur à la fonction et vous mettez dans l’embarras ceux qui croient encore un peu en vous et qui sont, faut-il le préciser, peu nombreux aujourd’hui.

Et puis nous avons Bernard Laporte, ancien ministre de la jeunesse et des sports et aussi président de la Fédération Française de Rugby. Bernard Laporte n’est pas impliqué dans des scandales sexuels mais dans des problèmes de corruption et donc tout simplement d’argent. Là aussi Bernard Laporte s’accroche aux branches et tente de gagner du temps.

Et puis voilà que ce matin nous arrive une nouvelle inattendue. Après le football, le rugby, c’est au tour du handball d’être touché. Bruno Martini est dans la tourmente. Grand joueur, il a été international et champion du monde avec l’équipe de France. Bruno Martini est depuis trois ans, le président de la Ligue nationale de handball. Aujourd’hui, il est poursuivi, comme le précise le communiqué « de corruption de mineurs et d’enregistrement d’images pédopornographiques ». Une accusation très grave et qui pourrait avoir de lourdes conséquences judiciaires.

Alors aujourd’hui, il est évident que Messieurs Le Graët, Laporte et Martini doivent cesser toute activité sportive. En ce qui concerne l’actualité mondiale, les Jeux Olympiques sont sur la sellette avec cette volonté de l’Ukraine d’interdire la participation d’athlètes russes aux J.O.P de Paris en 2024. Dans les Jeux antiques, une trêve était respectée durant la quinzaine et les guerres s’arrêtaient. Nous partageons totalement l’opinion du Président des Maires de France qui, au contraire de l’Ukraine, souhaite que les athlètes russes soient bien présents à Paris en 2024. Et puis, quitte à le répéter, les J.O.P sont d’abord l’affaire du CIO (Comité International Olympique).

Lionel Herbet
Crédit photo : DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.