RUGBY – Martin Saleille : « C’est rageant mais c’est le rugby »

mg 4700
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce dimanche après le match de nul d’Amiens à domicile face à Saint-Malo, Martin Saleille revient sur la prestation de son équipe entre regret et fierté. 

Avez-vous des regrets après ce match nul vu le scénario ?

Oui, on a des occasions de gagner sur la fin avec notamment cette dernière pénalité qui est dans les cordes de Clément. Quand on voit ce qu’il est capable de faire l’année dernière pour nous envoyer en Fédérale 2, quand on obtient cette pénalité je me dis que c’est bon. Finalement, ça ne passe pas c’est rageant, mais c’est le rugby. Les mecs sont déçus car c’était dur, un vrai match d’hommes. Ce n’est pas une petite équipe en face et on est derrière pendant une grande partie de la seconde période. On aurait aimé plus car on a fait des erreurs mais dans l’état d’esprit on a été parfait aujourd’hui. En seconde période, quand on ne marque pas le moindre point pendant 30 minutes que l’on tape dans un mur à chaque fois on aurait pu se décourager mais on a continué jusqu’au bout. Ça va faire un peu mal dans les têtes car on a fait un gros match et que l’on aurait pu prendre mieux que ce nul.

rugby federale 2 rca amiens vs st malo gazettesports leandre leber 37

Vous attendiez une réaction, c’est en tout cas chose faite.

Oui, on a répondu présent dans le combat face à une équipe très rugueuse et quand ils sont dans l’avancée ils sont durs à aller chercher. On ne peut pas reprocher aux joueurs quelques chose dans le combat car on a répondu présent. Malheureusement, ça ne paye pas. On a fait un bien meilleur match que la semaine dernière et même qu’au match aller où on fait aussi match nul mais où l’on a énormément souffert. On est encore monté d’un cran dans l’impact, sur le côté on entendait les impacts c’était vraiment rude. 

On aurait pu se faire crucifier sur la fin et là ça aurait été très dur

Vous avez aujourd’hui su valider vos temps forts avec des points, ça change des derniers matchs ?

On a eu des occasions et on a su rapidement marquer et concrétiser ce qui n’avait pas été le cas la semaine dernière. On apprend à chaque match et on est un peu plus patient et réaliste. On commence parfaitement avec un 11-0 mais ensuite on prend un 17-0 qui fait mal. On s’en veut un peu car on défend un peu moins fort, on ne va plus trop les chercher sur la fin de première période et du coup on subit. Mais dans la concrétisation on a été bon. 

Finalement vous avez quand même dominé une grande partie de la rencontre ?

La seconde période est clairement pour nous mais on n’a pas été très efficace. On reste une équipe en manque de confiance qui enchaîne les défaites. On stoppe cette série et c’est important aussi dans les têtes. On aurait pu se faire crucifier sur la fin et là ça aurait été très dur. On cherche encore la bonne carburation et les bons réglages entre les joueurs. Il faut maintenant qu’on enchaîne car le compte à rebours pour le maintien est lancé. On n’a pas le temps et il faut que l’on aille chercher des points à l’extérieur ce qui ne sera pas simple. On va à Plaisir la semaine prochaine pour prendre au moins un point.

rugby federale 2 rca amiens vs st malo gazettesports leandre leber 31

Mentalement il faudra être costaud car le classement va commencer à peser dans les têtes ? 

Plus on avance dans la saison, en étant proche de la zone rouge, plus ça va être compliqué mentalement. On sait qu’on a deux matchs que l’on doit absolument gagner et où l’on doit grappiller des points à droite à gauche. J’ai senti des joueurs qui n’avaient pas “envie de mourir” aujourd’hui. Ils ne veulent pas se dire « on a fait une saison en Fédérale 2 et c’est bien ». On veut y rester tout comme l’ensemble du club et il faut tout faire pour. 

C’est un match sur lequel vous allez pouvoir vous appuyer surtout sur la gestion des temps forts et faibles ?

Défensivement on a un petit trou d’air mais on a été capable d’enchainer de belles séquences défensives et récupérer pas mal de ballons. En attaque, on a couru un peu partout, on a manqué de profondeur et on n’a pas attaqué les bonnes zones. Finalement, à la fin on met de la vitesse dans notre jeu et on leur fait mal. C’est dommage de ne pas avoir joué comme cela dès le début et on a perdu trop de ballons au sol. Ils nous ont dominés dans ce domaine, sur lequel on va devoir travailler. On doit être capable d’enchainer plus de temps de jeu offensivement pour être encore plus efficace.

Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports