TENNIS : Constant Lestienne passe sans encombre

c. lestienne libre de droit
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce lundi, dans la chaleur de Melbourne, Constant Lestienne a gagné en 3 sets secs le 1er match de sa carrière en Grand Chelem. Le joueur d’Amiens, 55ème mondial, est qualifié pour le 2ème tour de l’Open d’Australie.

6-3 7-6 (2) 6-3. Constant Lestienne n’a pas laissé passer l’occasion, favori sur le papier, face au gaucher brésilien Thiago Monteiro (77ème ATP) qui menait 1-0 dans leurs duels. L’Amiénois a gagné son premier 1er tour en Grand Chelem.

Enfin ! À 30 ans bien sonnés, après des années sur le circuit secondaire et plusieurs échecs en qualifications de Majeurs, Constant Lestienne a été récompensé de son incroyable 2ème semestre 2022 – 34 victoires en 45 matchs – : en s’installant parmi les 70 meilleurs mondiaux, il s’était offert le droit de découvrir enfin l’effervescence du tableau final d’un des quatre plus grands tournois du monde.

Arrivé dans l’hémisphère Sud il y a une bonne quinzaine de jours, au 1er tour d’Adélaïde 1 (ATP 250) il était tombé d’entrée sur Novak Djokovic “himself”, battu sans démériter. Puis l’Amiénois a franchi 3 tours la semaine dernière à Auckland (ATP 250), avec 2 matchs, contre Grégoire Barrère et le Serbe Laslo Djere, remportés malgré la perte du 1er set. Avant de renoncer à sa demi-finale contre Richard Gasquet, futur vainqueur du tournoi, victime de douleurs pectorales.

Plus précis

On avait donc un petit doute physique sur Constant Lestienne avant un match qui débutait peu après 19h30 heure de Melbourne et par 27°. Les premiers jeux, très disputés, voyaient les deux joueurs sauver et rater des balles de break.

Et c’est l’actuel N°3 Français au classement ATP qui prenait le premier le service de son adversaire, à sa 4ème balle de break, pour mener 3-1 dans la 1ère manche. Constant Lestienne ne relâchait pas la pression sur Monteiro, déroulant sur ses mises en jeu suivantes avec moins de fautes directes, pour mener 5-2. À 5-3, l’ancien joueur de l’AAC et du TCAM servait pour mener une manche à zéro, sa 1ère balle de set était la bonne. 6-3 en 44 minutes. Il avait fait un tiers du chemin…

Lestienne constant au tie-break

Le 2ème set voyait les deux joueurs gagner chacun rapidement leurs engagements, le Brésilien servant cette fois le premier. Mené 4-3 à la nuit tombée, le Samarien devait s’employer pour écarter les deux premières balles de break du set. Un ace et des fautes en revers de Monteiro lui permettaient de recoller à 4-4. Puis Constant Lestienne obtenait trois balles pour mener 5-4 mais le 77ème mondial claquait trois aces pour mener 5-4.

Mené 6-5, le Picard, bousculé sur son service, sauvait une balle d’égalisation à un set partout et décrochait, sans paniquer d’une volée courte croisée, un jeu décisif. La spécialité de Constant Lestienne, vainqueur de 6 de ses 7 derniers tie-breaks ! Il menait 4 points à 2, service à suivre. Monteiro se désunissait, trahi par sa première balle et c’est même sur une double faute qu’il permettait au Français de mener 2 manches à 0.

Attendu par le N°11 du tournoi…

À l’évidence, le Sud-Américain était marqué par la perte du 2ème set, jouant par à-coups tandis que l’Amiénois continuait de varier. Monteiro tenait bon son service dans cette 3ème manche. Mais si Constant Lestienne servait moins fort, il gênait énormément son adversaire et breakait pour mener 5-3 et servir ainsi pour le match.

En totale décontraction, sous les projecteurs de l’austère court N°16, il offrait alors un aperçu de sa panoplie : lob millimétré puis un coup droit slicé pour s’offrir, après 2h28 de jeu, une place au 2ème tour.
Constant Lestienne défiera un autre gaucher, 12ème mondial : Cameron Norrie, vainqueur un peu plus tôt du qualifié français Luca Van Assche, 18 ans, 7-6 (3) 6-0 6-3. Comment dit-on « même pas peur » en Anglais ?

Vincent Delorme
Crédit photo : DR
Vous avez aimé l’article ? Soutenez Gazette Sports sur TIPEEE