ROLLER-HOCKEY : Vierzon était trop fort

rollers hockey coupe de france warriors de camon greenfalcons de pont de metz david waquet gazettesports (28)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Green Falcons recevaient une Elite, les Prédateurs de Vierzon pour les 8èmes de finale de coupe de France. Les visiteurs ont fait respecter la hiérarchie pour se qualifier en quart de finale (3-11)

Le match débute fort et les Green Falcons encaissent deux buts d’entrée par les Vierzonnais, d’abord par l’intermédiaire d’Ange Boitard (0-1, 0’34), puis par Jan Vyoral (0-2, 2’53). Malgré ces deux buts précoces et une entame difficile, les Messipontins tentent de réagir mais butent sur le gardien adverse. En infériorité numérique, les locaux encaissent un troisième but, les Prédateurs de Vierzon prennent le large grâce à Jan Vyoral (0-3, 6’46). Le jeu des Chériens est clair, confisquer le palet. Ils prennent leur temps derrière les cages et gèrent leur avantage. D’un coup ils se projettent vers l’avant et obligent Paul Choteau à se monter décisif.

Les Green Falcons régissent en contre, à la suite d’une belle combinaison entre Adrien Josse et Florian Declerck, le premier réduit l’écart (1-3, 17’40). Les Prédateurs de Vierzon repartent à l’attaque et inscrivent deux buts coup sur coup par Jan Vyoral (1-4, 18’27) et Enzo Leblanc (1-5, 19’26). Le Vierzonnais Jan Vyoral continue son récital et enfonce un peu plus le clou (1-6, 20’58). Les Green Falcons sont donc menés de 5 buts à la pause.

Une division d’écart

En seconde période, la physionomie du match est la même, et les Vierzonnais marquent rapidement. Ils profitent d’une supériorité numérique pour inscrire un nouveau but (1-7, 29’01). Paul Choteau, le gardien Messipontins se montre décisif à plusieurs reprises pour repousser les offensives adverses. Les Green Falcons ont bien quelques occasions pour réduire le score, mais ils se font ensuite prendre en contre par des Vierzonnais redoutables en transition (1-8, 35’25). Terriblement efficaces offensivement, les visiteurs se régalent et marquent un neuvième but par l’intermédiaire de l’inévitable Jan Vyoral (1-9, 37’20).

Oscar Pellerin réduit le score alors que les Green Falcons se retrouvent à 5 contre 3 suite à une double pénalité (2-9, 40’09). Malgré leur avance confortable les Vierzonnais mettent toujours autant de rythme est Ange Boitard inscrit le dixième but de son équipe (2-10, 41’23) avant que Thomas Saint André ne transperce la défense messipontine pour le onzième (2-11, 44’11). Et cela n’empêche pas non plus les Green Falcons de continuer à jouer et de saisir les quelques opportunités dont ils bénéficient. Valentin Demaret y va de son but (3-11, 48’19).

Il y a une division d’écart entre Pont-de-Metz et Vierzon et cela s’est vu sur le terrain, les visiteurs ont fait respecter la logique et s’imposent largement 3-11 et filent en quart de finale de coupe de France.

Coupe de France, 8èmes de finale
Pont-de-Metz – Vierzon : 3-11 (1-6)

Pont-de-Metz : Choteau – Thomas, Dantan, Maurage, Josse, Carpentier, V. Demaret, E. Demaret, Coppin, Declerck, Mazurier, Pepin, Pellerin.

Vierzon : Machac, Lafond – Bouchut, Wennerstrom, Boitard, Bitaud, Raveau, Ferragu, Saint André, Leblanc, Vyoral, Verdon, Ledon.

César Willot
Crédit photo : David Waquet – Gazette Sports (archives)