FOOTBALL – Camon (b) : Corentin Nagy « On joue pour un club pas pour une équipe ou une catégorie particulière »

football camon b reserve villeneuve saint germain gazettesports kevin devigne 9 081 1024x683 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Capitaine de la réserve de l’US Camon, Corentin Nagy, qui effectue sa sixième saison au club, s’entraîne avec l’équipe première mais évolue avec la réserve. Il fait part de son ressenti sur l’année et fait le point sur la saison en cours.

Quel bilan tirez-vous de cette année sur l’ensemble du club ?

Pour l’ensemble du club c’est quand même une belle année. Le maintien en R1 avec l’équipe première, même si ce n’était pas l’objectif affiché, était important. La montée en Régional 3 de l’équipe réserve a fait du bien au club qui retrouve deux équipes à un certain niveau, pour avoir une rotation assez importante. Je pense que c’est une très belle année pour l’US Camon.

Vous êtes le capitaine de l’équipe réserve, mais vous vous entrainez avec l’équipe première, comment vivez-vous cette situation?

Je jouais avec l’équipe première les années précédentes, et pendant la période Covid je me suis fait opérer d’un problème au genou, depuis c’est un peu dur. Je m’entraine toujours avec l’équipe première, avec Titi (Buengo, l’entraîneur de l’équipe première de l’US Camon ndlr) avec qui j’ai une bonne relation. J’aide aussi le club en jouant avec l’équipe réserve, il n’y a aucun souci avec cela. Je le vis bien parce qu’on joue pour un club, non pas pour une équipe ou une catégorie en particulier. On a un super groupe avec l’équipe B, on est là pour aider les jeunes avec Fred (Frédéric Bornoville, ndlr) et Romain (Romain Soyeux, adjoint de la réserve, ndlr) et avec les autres anciens Mathieu Leclercq et Quentin Ducrocq qui jouaient avec nous, c’est un rôle qui nous tenait à cœur.

Le brassard c’est une responsabilité particulière

Corentin Nagy

Être capitaine vous tient-il à cœur ?

Oui mais ce n’est pas une fin en soi pour moi, les coachs me font confiance à ce niveau-là, Mathieu Leclercq est monté en équipe première, normalement c’est lui qui tenait ce rôle-là. Avec ou sans brassard, je suis le même sur le terrain, l’objectif c’est d’aider les plus jeunes, ce brassard est une responsabilité particulière, c’est sûr que cela fait toujours plaisir.

Ça fait quelques saisons que vous êtes au club, vous faites partie des cadres, vous apportez votre expérience dans un groupe qui est finalement assez jeune.

Oui c’est vrai, cette saison on a eu une grosse revue d’effectif et là on a une moyenne d’âge qui est très jeune, en équipe réserve souvent on est à 20-21 ans de moyenne d’âge voire même en dessous. Je suis arrivé à Camon en étant jeune, à 19-20 ans comme un gamin et aujourd’hui il faut assumer certaines responsabilités, ça a toujours été un peu naturel chez moi, mais aussi avec Titi qui m’a très vite donné des responsabilités en équipe première. Je pense que le club est quand même bien équilibré à ce niveau, on est assez d’anciens avec plein de jeunes qui ont envie de bosser donc ça se passe très bien.

football camon b reserve villeneuve saint germain gazettesports kevin devigne 9 067 1024x683 1

L’effectif change chaque week-end, en fonction des choix de l’équipe première, il faut constamment s’adapter ?

Oui tout à fait, c’est vrai que dans une équipe réserve on joue souvent avec différents partenaires chaque week-end, selon les blessures et les performances des uns et des autres. Mais j’ai envie de dire, que ce soit en équipe première ou en équipe réserve, jouer avec différents partenaires ça a souvent été le cas, je me rappelle de l’année où on était redescendus en R2 c’était pareil. Dans l’axe, j’avais joué avec cinq personnes différentes sur l’ensemble de la saison. Mais ce n’est pas un problème, tout le monde s’entraîne presque ensemble, le club a le même projet pour les deux équipes, donc qu’on mette un joueur ou un autre finalement on a l’habitude, on se connait et on sait ce qu’on a à faire.

Quel est votre meilleur souvenir cette année avec le club ?

Je dirai la montée en Régional 3 avec l’équipe réserve, le fait d’être champion, de pouvoir partager des moments et de faire la fête ensemble. On était dans une période où on n’avait pas eu l’occasion d’avoir beaucoup de joie, beaucoup de bonheur et le fait de partager ça avec tout un groupe c’était important et ça nous a tous fait du bien.

us camon réserve football
L’équipe réserve de l’US Camon, champion de D1 à l’issue de la saison dernière, leur permettant de monter en Régional 3.

A l’inverse, quel est votre pire souvenir ?

Je dirai le décès de notre pote Landry Matondo au début du mois de décembre. Cela nous a tous énormément affecté au club.

Que peut-on vous souhaiter pour l’année 2023 ?

Ce sera un souhait collectif (rires), ce serait de continuer sur la pente ascendante avec l’équipe première, qui a su relever la tête en championnat. Sinon avec l’équipe réserve, on est en train de passer la trêve en étant leader du championnat, donc pourquoi pas continuer de rêver et de rester dans le trio de tête pour espérer avoir un bon bilan à la fin de la saison.

César Willot
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports et DR