HOCKEY SUR GLACE : Amiens domine Gap de la tête et des épaules

hockey sur glace ligue magnus gothiques rapaces gap gazettesports kevin devigne 64
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Gothiques sortent vainqueurs d’une rencontre intense contre Gap (5-1) grâce à une bonne défense et une efficacité redoutable en supériorité numérique. Les Amiénois vont pouvoir profiter de la trêve l’esprit tranquille après ce quatrième succès de suite.

Moustache de rigueur et maillot spécial movember sur les épaules, les Amiénois regardent droit dans les yeux leurs futurs adversaires en quarts de finale de coupe de France en ce début de match au Coliseum. Privé de Baazzi, Bault, Buysse, Sabatier, Tiala, ainsi que de Rajamaki, sacrifié pour respecter la limite de joueurs étrangers sur la glace, l’alignement a tout de même fière allure. En grande partie parce que la défense des Gothiques a retrouvé de la taille avec Alho et Gibb, ce qui permet aux attaquants de jouer dans leur position préférentielle.

Sous l’impulsion des joueurs offensifs, les Gothiques sont agressifs dans le bon sens du terme, avec quelques charges bien senties. Plus hauts qu’à l’accoutumée, ils gênent la relance gapençaise et se procurent quelques opportunités. Une faute sifflée sur Simonsen donne à jouer une supériorité numérique que l’inévitable Bouchard convertit vite, sur une passe du moins attendu Desbiens (1-0, 7’36). Les Picards font la course en tête et dictent le tempo de la partie, au petit trot. Le gardien Victor Bodin est sollicité, mais n’a pas à s’employer outre mesure, les tentatives des Rapaces étant le plus souvent en angle fermé. La défense samarienne tue sans difficulté une pénalité (13’30) et rentre tranquillement au vestiaire avec l’avantage.

Gros bobo et punition immédiate

La partie est engagée et Amiens en fait les frais. Le jeune Yannis Moktari, dont c’est les 19 ans aujourd’hui, reste au sol après un écran gapençais et sort sur civière (27′). Le fautif, Fabien Bourgeois écope d’une pénalité de match. Et l’on retrouve encore Bouchard à la conclusion du powerplay qui suit. Le Canadien voit son shoot puissant être dévié de la poitrine par Desbiens dans le but (2-0, 28′). Gap n’a pas encore purgé ses cinq minutes en infériorité et les Gothiques en profitent pour prendre le large. Plagnat marque le but du 3-0 (30’34). Le retour à 5 contre 5 est de courte durée car Amiens est sanctionné d’un retard de jeu (31’41) après que la cage de Bodin ait bougé. Le jeune gardien est déchainé et repousse toutes les tentatives adverses. La défense a du mal à se dégager en cette fin de période et le jeu se déroule exclusivement dans la même zone. Néanmoins, dans la dernière minute, Siironen, puis Bouchard sont proches de l’exploit individuel.

hockey sur glace ligue magnus gothiques rapaces gap gazettesports kevin devigne 63
Élu homme du match lors des deux dernières rencontres, Victor Bodin continue d’impressionner dans les cages.

Jago échoue sur le poteau dès le début de la troisième période. La frustration gagne les Gapençais et l’ancien de la maison, Yohan Coulaud file en prison (46’39). Et c’est un carton plein pour le powerplay amiénois avec cette fois-ci Jonathan Desbiens à la finition, pour son second but avec Amiens (4-0, 46’51). Les Picards tuent une nouvelle pénalité à dix minutes du terme et ne profitent pas du powerplay qu’ils obtiennent par la suite. Mais peu importe, en fin de match, Plagnat s’offre un doublé (5-0, 55’06). Dans les derniers instants, les Gothiques encaissent un but évitable (5-1, 58’44) qui les prive d’un blanchissage. La discipline aura été la clé de ce match engagé.

Le Coliseum exulte au coup de sifflet final et peut savourer la quatrième victoire de rang des Amiénois (5-1).


Amiens – Gap : 5-1 [(1-0)(2-0)(2-1)]

But Amiens : Bouchard assist’ Desbiens et Morin 7’36 (SN) ; Desbiens assist’ Bouchard et Morin 28’01 (SN) ; Plagnat assist’ Simonsen et Lindroos 30’34 (SN) ; Desbiens assist’ Morin et Siironen 46’51 (SN) ; Plagnat assist’ Simonsen et Roussel 55’06

Buts Gap : Gainetdinov assist’ Golicic et Langlais 58’44


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports