BASKET-BALL – Amiens : Pour Frédéric Domon, « tout le monde a été efficace et performant »

basketball ascbb chauny gazettesports kevin devigne 21
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après sa défaite en déplacement lors de la première journée, l’ASCBB recevait Chauny à la Hotoie. L’occasion de lancer sa saison de NM3 devant ses supporters.

Alors que son équipe avait fait preuve d’un manque de discipline la semaine dernière à Lambersart, l’entraîneur amiénois Frédéric Domon avait prévenu : « si on n’est pas plus disciplinés face à eux (Chauny), ça va être une boucherie ! On doit être un peu plus consistants, notamment en défense. » Ses joueurs ont apparemment compris le message car dès le début du match, les locaux étouffent les Chaunois. La défense en place ne laisse que très peu de tirs ouverts aux visiteurs qui ne sont en plus pas très adroits, tandis que de l’autre côté du terrain, les Samariens exécutent bien et trouvent de bonnes positions de shoot. Après 2 minutes de jeu, l’entraîneur de Chauny cherche à stopper l’hémorragie en demandant un temps mort, son équipe venant d’encaisser un 10-0.

Au retour du temps mort, Chauny parvient à inscrire son premier point sur un lancer franc mais cela ne stoppe pas les Amiénois et notamment Jorgio Aprelon qui ne fait aucun cadeau à son ancienne équipe. Il faut attendre la moitié du quart temps pour voir les Axonais inscrire de nouveau des points mais encore une fois sur lancers francs (18-4). Les visiteurs l’ont compris : ils vont devoir batailler pour exister dans ce match, mais cela ne les effraye pas. Chauny insiste donc sur la provocation de fautes et enchaîne les passages sur la ligne des lancers francs. Alors qu’ils comptaient 17 points d’avance à un moment, les Amiénois n’en possèdent plus que 4 à la fin du premier acte (23-19).


Chauny, qui semble enfin entrer dans son match, se verrait bien continuer sur sa lancée (23-21) mais c’est sans compter sur l’adresse extérieure et la bonne défense des locaux qui infligent un 12-0 en 3 minutes (35-21). Une nouvelle fois, les visiteurs sont obligés de miser sur les lancers francs pour rester en vie. Les Amiénois continuent leur marche en avant avec pour base la défense, à l’image de Benjamin Reinert qui, après avoir été contré, voit les Chaunois partir en contre-attaque. Il fait donc l’effort de revenir et s’arrache pour venir placer lui aussi un contre ! Les Samariens, qui viennent de réaliser une très bonne première mi-temps, rentrent aux vestiaires avec 9 points d’avance (41-32). 

Le troisième acte n’est pas différent des deux périodes initiales, à première vue : Chauny court après le score et Amiens maintient son avance. Mais après 5 minutes de jeu, Chauny semble plus adroit et réduit légèrement l’écart, parvenant même à revenir à une petite unité (63-62). Pour autant, c’est encore une fois l’ASCBB qui finit devant ce troisième quart temps. Chauny, qui court après le score depuis le début, a suffisamment réduit l’écart pour se permettre d’espérer à l’aube du dernier acte (74-67).
Mais malheureusement pour les visiteurs, le dernier quart temps est à l’image des trois premiers. Chauny fait des efforts pour revenir en provoquant beaucoup de fautes mais Amiens reste concentré et sérieux des deux côtés du terrain, en ne laissant jamais les Axonais passer devant. Chauny semble même s’offrir un money time en n’étant mené que d’un point à 2 minutes 30 de la fin, mais les Amiénois gèrent parfaitement l’issue de la rencontre et s’imposent 93-87.

Une bonne prestation qui contraste avec le premier match

Indiscipline, non-respect des consignes, manque de sérieux en défense… Autant de reproches que l’on pouvait retrouver dans le discours du coach après la défaite lors de la première journée. Une chose est sûre : le discours de Frédéric Domon est tout autre après cette belle victoire : « Il n’y a pas de secret, quand tu veux atteindre un bon niveau, tu dois être discipliné et rigoureux et c’est ce qu’ils ont été. Ils ont respecté les consignes et ce qui avait été travaillé à l’entraînement. Le travail paye.« 

basketball ascbb chauny gazettesports kevin devigne 60
Frédéric Domon donnant ses consignes lors d’un temps mort.

Les Amiénois ont vite pris le contrôle du match en infligeant un 18-4 en 5 minutes. Une avance qui a ensuite rapidement fondu sans pour autant que l’entraîneur s’en inquiète : « L’avance fond parce que les joueurs majeurs sont touchés par les fautes et il y a une rotation. Mais même si la rotation n’a pas encore le vécu des joueurs majeurs, ils ont réussi à faire le boulot puisque Chauny n’a jamais pu passer devant. » 

Il n’y a pas de prétention dans ce que je vais te dire, mais je n’ai jamais pensé un instant qu’on pouvait perdre.

Frédéric Domon après la victoire face à Chauny


Plusieurs fois, les visiteurs ont réduit l’écart sans pour autant prendre l’avantage. Les Samariens n’ont jamais semblé être inquiets même à 2 minutes 30 du terme alors que leurs adversaires n’avaient plus qu’un point de retard. Un détail illustre parfaitement cette maîtrise : l’attitude de l’entraîneur. Souvent très expressif sur son banc, le coach amiénois semblait ce soir-là assez serein. Un sentiment de maîtrise sur lequel il est revenu après le match : « Il n’y a pas de prétention dans ce que je vais te dire mais je n’ai jamais pensé un instant qu’on pouvait perdre. Je n’ai pas été hyper excité comme je peux l’être parfois. On a maîtrisé. Je ne sais pas comment on aurait pu perdre. Je ne me suis pas affolé. Je prends le temps mort à la fin pour remettre la balle en jeu loin de notre panier. Sans ça, je ne l’aurais même pas pris. »

Avec 93 points marqués, les Amiénois ont déroulé en attaque. Ils ont notamment pu compter sur leur nouveau capitaine Emilien Boinet, auteur de 15 points, sur le jeune Benjamin Reinert et ses 19 points et sur le néo Amiénois Jorgio Aprelon qui finit une nouvelle fois meilleur marqueur avec 25 points. Un match particulier pour ce dernier qui a passé 3 saisons à Chauny avant de rejoindre l’ASCBB cet été.

Mais au-delà de ce trio qui a cumulé 59 points, c’est l’ensemble de l’équipe que Frédéric Domon a tenu à mettre en avant : « Il y a eu une petite remise en question lundi, on a dû remettre quelques pendules à l’heure et ils ont bien fait le boulot. Les neuf joueurs qui sont rentrés ont fait le boulot, tout le monde a été efficace et performant. » En effet sur les neuf joueurs utilisés, les neuf ont marqué.
Un groupe qui devrait être renforcé dans les semaines qui viennent selon les dires de l’entraîneur : « Ce qui me fait plaisir c’est de pouvoir compter sur ce groupe-là. On sait que Salmane Dicko va revenir dans très peu de temps, puis il est possible qu’on ait un joueur de plus qui arrive bientôt. Et je pense que quand on sera au complet, on ne pourra être que plus fort ».

Il faudra donc voir si l’ASCBB comptera un joueur supplémentaire pour son déplacement à Longwy la semaine prochaine. Et si les joueurs arriveront à être aussi sérieux que lors de cette première à domicile.

2ème journée NM3 :
ASCBB – Chauny
93-87 (23-19 ; 46-37; 74-67 ; 93-87)

Effectif ASCBB : Goubet M ; Boinet E ; Ndema Moussa C ; Reinert B ; Bah T ; Aprelon J ; Jacquart C ;  Yahiaoui B ; Noé B ; Mendy I

Deparis Maxime
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports