RUGBY – Martin Saleille: “On a été catastrophiques”

rugby entrainement rca gazettesports kevin devigne 48
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

À une semaine du début du championnat, le RCA se déplaçait à Rouen pour affronter Évreux (FED3). 

Une semaine après une victoire encourageante, les Amiénois ont chuté (31-28) dans un match dont ils ne garderont pas grand chose, comme l’évoque Martin Saleille

Qu’avez vous retenu de ce match ?

Comment dire … on a été catastrophiques tout simplement. Il n’y a rien à retenir de cette partie. On perd logiquement dans un match où l’on n’a pas été au niveau défensivement avec 5 essais encaissés. Et offensivement, ce n’a pas été beaucoup mieux… On a très mal commencé et pris tout de suite des points, ensuite chacun a voulu être le sauveur et l’on a joué pour soi en oubliant le plan de jeu. Si l’on joue comme cela cette saison, on va en prendre 50 à chaque match et l’on sera l’équipe face à qui il faut prendre 5 points sous peine de contre performance. 

Vous vouliez confirmer votre plan de jeu défensif, ce n’est absolument pas le cas aujourd’hui ?

Quand tu prends 5 essais tu ne peux pas être satisfait de ton match défensivement. On n’a pas du tout validé le plan de jeu défensif et c’est problématique. C’était le dernier match de préparation et aurait aimé avoir des acquis dans ce domaine avant d’aller au Havre. On s’est dit qu’ils sont venu filmer la rencontre de ce soir en vue du match de la semaine prochaine, ils ont perdu leur temps car ils ont rien vu. Le point positif c’est qu’on ne leur a rien montré (rire). On sait que c’est une très bonne équipe de la poule et qu’il faudra montrer un tout autre visage si l’on veut pas en prendre 70 ou 80. 

Cela va vous pousser à revoir vos plans pour cette dernière semaine d’entrainement ?

On va voir. On ne sait pas encore mais on se pose effectivement énormément de questions. Est-ce que l’on va continuer de travailler sur notre défense car le plan de jeu n’est pas acquis ? Est-ce que l’on va passer sur l’attaque car ce n’était pas beaucoup mieux ? On a manqué de profondeur encore une fois et de fluidité. On se demande aussi si l’on ne se trompe pas à l’entraînement dans ce que l’on demande et sur le fait que l’on fasse bien. On pensait être plus en avance dans la préparation à une semaine du premier match. Pour le moment on est pas prêts mais il reste une semaine pour rectifier les choses. 

Cette prestation peut-elle servir d’électrochoc ou au contraire mettre un coup au moral de vos joueurs ?

Je pense, les connaissant, que ça va plus servir d’électrochoc, en tout cas je l’espère. C’est une défaite qui m’a fait mal mais qui va aussi me faire du bien en tant que coach. Il faut que l’on se serve de cela pour se remettre au travail et préparer au mieux le déplacement au Havre. Dans le bus j’entendais les joueurs dire, soit on gagne soit on apprend et ce soir on a appris. Les mecs sont conscients que ce n’est pas une bonne performance du tout et je n’ai aucun doute sur le fait qu’ils vont avoir envie de tout faire pour que ça ne se reproduise pas. 

Vous doutez du niveau de votre équipe à une semaine de la reprise ?

De l’inquiétude, non, car je sais que l’on est pas à notre niveau et que l’on peut faire mieux. Après je pensais que l’on était un peu plus prêts mais j’ai la conviction que l’on montrera un autre visage le week-end prochain. On ne va pas aller au Havre en victime, on sait que ce sera compliqué mais il faut y aller la tête haute. On a des mecs qui ont connu le niveau Fédérale 2 et qui savent à quoi s’attendre, il faut s’appuyer dessus. On ne sera pas prêts à 100% la semaine prochaine mais l’on se doit de montrer un autre visage. On ne doit pas se trouver d’excuses d’avoir repris tard, d’avoir la saison dernière encore dans les jambes, des recrues qui arrivent tardivement, il faut regarder la réalité du moment en face et y faire face pour avancer. 

Vous allez devoir faire vos premiers choix la semaine prochaine, le match d’aujourd’hui ne vous a pas forcément aidé ?

On va devoir prendre 44 joueurs car on a les deux équipes qui vont jouer. Est-ce que ce match nous a aidé ? Oui et non. Après, on va devoir se casser la tête pour aligner les deux meilleures équipes possibles. On va essayer des choses pour aller chercher le meilleur résultat et leur poser le plus de problèmes. On ne va pas tout révolutionner mais ce sera à nous de ne pas se tromper et de mettre la meilleure équipe du moment. Faire des choix c’est notre job et c’est un luxe d’avoir des choix à faire. Après c’est à nous de ne pas nous tromper pour être le plus performant possible. 

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettepsorts