LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : « On a envoyé un message fort en se séparant d’un joueur »

hockey gothiques rouen gazettesports kevin devigne 014
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Amiens poursuit sa préparation avec un double déplacement à Dunkerque (ce vendredi soir 20h) et Angers (dimanche 16h), à une semaine de la reprise de la Ligue Magnus. Le mercato en défense est terminé et le remplaçant de Josef Mikyska vient d’être officialisé ce vendredi matin.

À l’issue de la raclée subie contre Angers samedi au Coliseum, Anthony Mortas n’espérait qu’une chose : « être au complet d’ici la fin de semaine ». Ce fut le cas, l’espace de 24h. L’arrivée du défenseur canadien Tanner Jago a été officialisée dans la soirée de mardi par le club. Puis le Finlandais Alex Lindroos a posé ses bagages en Picardie mercredi. Il a participé à son premier entraînement ce jeudi matin, après avoir assisté la veille avec le reste de ses coéquipiers au match de Ligue 1 de football entre le RC Lens et Lorient, au stade Bollaert. L’effectif était donc bouclé, mais entre temps, les Gothiques ont décidé de se séparer de l’attaquant Josef Mikyska. Ce vendredi matin, son remplaçant, Pierre-Olivier Morin a été officialisé.

Mikyska n’aura disputé que 5 matchs amicaux pour un but avec Amiens. Il devait pourtant faire partie des cadres de l’équipe, en complétant la première ligne Lopachuk-Simonsen. « On attendait plus de lui, explique l’entraîneur d’Amiens. On était un peu déçu de son rendement sur la glace. » Anthony Mortas avait eu un vrai coup de cœur pour le joueur, mais celui-ci a semble-t-il pris quelques kilos en trop à l’intersaison… « On a envoyé un message fort en se séparant d’un joueur et ça peut encore arriver » prévient le technicien.

Après une série de quatre défaites consécutives en cinq matchs de préparation, le discours de l’entraîneur auprès de ses joueurs oscille entre des sentiments contraires : « on veut être sévère avec eux, mais il faut aussi penser que c’est le début de saison, ce sont des matchs amicaux, ça ne fait que trois semaines qu’on est sur la glace. » Malgré tout, la reprise du championnat, c’est déjà dans une semaine, avec un premier déplacement à Bordeaux. « On essaye de mettre les dernières pièces en place, de régler les petits détails pour s’ajuster. »

Un groupe toujours incomplet pour jouer

Comme depuis le début de la présaison, le staff ne disposera pas d’un groupe au complet contre Dunkerque (D1), puis pour la troisième confrontation amicale avec Angers. Le défenseur Aku Alho est mis au repos et d’autres joueurs sont susceptibles d’être préservés selon l’avis du corps médical. Enfin, reste à savoir si les dernières recrues pourront jouer. Le malheur des uns faisant aussi le bonheur des autres, « tant que ces joueurs-là ne jouent pas, nos jeunes se développent ». Il y aura donc du temps de glace à prendre pour les jeunes pousses du club comme Yassine Soubra et Yaniss Moktari.

La rencontre de ce vendredi, face à un adversaire moins relevé, doit permettre aux Amiénois de se rassurer. Anthony Mortas attend de ses joueurs qu’ils soient « agressifs, qu’on se batte sur chaque palet, qu’on gagne les duels. Et si on fait tout ça, on aura du succès. »

Match amical :
Vendredi 2 septembre, 19h30, Patinoire Michel-Raffoux à Dunkerque : Dunkerque – Amiens

Julien Benesteau
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports