FOOTBALL : La défense de l’Amiens SC passe l’examen

football ligue 2 asc annecy gazettesports kevin devigne 79
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Amiénois restent sur deux victoires, sans encaisser de but. En recevant la meilleure attaque de Ligue 2, la défense picarde s’apprête à passer un vrai test.

Les joueurs de l’Amiens SC ont appliqué le même tarif à Sochaux et Annecy, en s’imposant à chaque fois sur le plus petit des scores. Sans être transcendants, les Amiénois ont déjà emmagasiné 6 points en 3 matchs. Il avait fallu attendre la 8ème journée pour en faire autant l’an dernier. Philippe Hinschberger n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin avant d’accueillir Bastia et clame haut et fort que « notre objectif, c’est d’enchaîner ».

Il faudra pour cela se farcir des Corses en pleine bourre. Remontés après leur défaite en ouverture contre Laval (0-2), les protégés de Régis Brouard ont atomisé Niort (1-4), puis Grenoble (3-0). Deux succès probants qui les propulsent tout en haut du classement des meilleures attaques du championnat. C’est donc un vrai test qui attend la défense d’Amiens pour la deuxième à la Licorne.

Si les deux clean sheets ont rassuré en interne, ces prestations n’ont pas occulté les difficultés dans le secteur défensif. Le trio en charnière centrale, même renforcé par Formose Mendy, n’est guère rassurant et surtout pas assez couvert par ses milieux. Ça, Philippe Hinschberger le sait : « On a revu le match de Sochaux. En première mi-temps, on a quand même eu des pertes de balle qui nous ont occasionné des infériorités numériques et si Sochaux avait mieux joué les coups, je pense qu’on aurait pu le payer cher, il faut qu’on corrige ça. »

On n’a pas la prétention à ce que l’adversaire n’ait pas d’occasions de but

Philippe Hinschberger, entraîneur de l’Amiens SC

Quand sa défense vacille, le technicien sait aussi qu’il peut compter sur son gardien. « On n’a pas la prétention à ce que l’adversaire n’ait pas d’occasions de but. Que Régis (ndlr, Gurtner) fasse trois arrêts par match, c’est dans la moyenne. » Même s’il est bon de rappeler qu’il en sort un « extraordinaire contre Sochaux, sur la frappe de Kalulu ».

En bref, « entre Régis qui nous fait les arrêts qu’il faut actuellement et le fait qu’on laisse quand même peu d’occasions à l’adversaire, on peut dire tout ce qu’on veut, on a pris 0 but sur les deux derniers matchs et avec ça on peut avancer. » Pas de raison de s’inquiéter donc ? Mais avec une attaque perturbée par le cas Aliou Badji, la défense a encore intérêt à se montrer solide si les Amiénois veulent prolonger leur dynamique.

Ligue 2, 4ème journée
Samedi 20 août, 19h, Stade Crédit Agricole La Licorne : Amiens SC – Bastia

Le groupe amiénois : Gurtner, Charruau – Fofana, Mendy, Opoku, Barry, Xantippe, Leautey – Benet, Gélin, Doums Fofana, Lachuer, Gene – Arokodare, Chibozo, Badji, Ouattara, Bariki

Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports (archive)