FOOTBALL – Christophe Huck : « Elle va nous faire du bien »

football esc longueau choisy au bacc gazettesports kevin devigne 36
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après sa première victoire en tant que coach de l’ESC Longueau, Christophe Huck est revenu sur la rencontre. 

C’est un succès qui va faire du bien ?

Elle va nous faire du bien dans les têtes même si c’est un match amical c’est important de gagner. Après il faut rester lucide, il y a eu de bonnes choses aujourd’hui, maintenant s’il y avait une bonne opposition en face on sait qu’en championnat ce sera autre chose. Il y aura des équipes et des joueurs de qualités qui vont nous opposer un niveau supérieur.

On a progressé et je trouve que la première période est cohérente. On peut la terminer avec un avantage plus conséquent pour se mettre à l’abri et s’installer mentalement. En fin de match, c’est pareil on aurait pu encore marquer mais l’on aurait pu aussi sur 2-3 actions les voir revenir par un manque d’agressivité et un relâchement mental. C’est bien d’avoir réussi à maintenir le cap même si le score aurait pu être plus large. Il faut prendre ce qu’il y a et continuer de travailler. On va récupérer des joueurs la semaine prochaine et cela va faire du bien. Pour le moment, on a eu du mal à avoir tout le monde ensemble ce qui complique la chose pour créer du liant.

Malgré tout, on a réussi à trouver de la solidité défensive par rapport au premier match où l’on avait vraiment eu du mal dans la gestion de la profondeur même si c’était mieux contre Senlis sur la première demie-heure. On est lucide et il faut cultiver les éléments positifs tout en étant conscient des difficultés. 

On sent que les joueurs commencent à vraiment comprendre ce que vous demandez tactiquement ?

Oui, peut-être que je parle français maintenant (rire). Non mais c’est normal, il faut du temps pour mettre en place des choses et l’on a eu aussi des absents dans ce secteur et du turnover. On travaille dans ce sens après, personnellement ça ne me suffit pas. Je suis quelqu’un qui aime jouer, la qualité, redoubler les temps de jeu. On l’a fait en première période mais pour cela il faut une solidité défensive et une capacité de récupération à la perte supérieure. Je trouve que nos lignes sont encore un peu distendues. Certains joueurs doivent vraiment cultiver bien plus que ça la culture de l’effort à la perte. Le football c’est un tout et pas seulement la phase avec ballon. 

Il manquait presque l’ensemble des milieux de terrain, ça n’aide pas non plus pour développer du jeu ?

Oui, après ça nous a permis de voir autre chose et je trouve que ça a été cohérent et intéressant dans le cœur. Un match de football c’est un rapport de force, vous pouvez avoir de bonnes intentions et faire les choses correctement si en face ils sont plus forts c’est compliqué. Aujourd’hui, on avait un équilibre qui nous a permis de mettre en place quelques bons jeux combinés. Je suis content que l’on ai pu le faire et il faut continuer. Les garçons vont avoir deux jours de repos et on va enchaîner dès mercredi. 

Votre recrue Timmy Boitel sera absent un mois environ, c’est un coup dur pour vous ?

C’est le seul joueur blessé pendant la préparation pour les autres c’est des blessures de l’année dernière pas encore totalement soigné. Les nouvelles sont plus rassurantes que ce que l’on a craint. Il a une entorse du genou qui va l’éloigner plusieurs semaines et le fera louper le début de championnat. Ce n’est pas une bonne nouvelle car je pense que ce garçon a un leadership naturel qui avait déjà commencé à s’exprimer même s’il est nouveau dans le groupe. Il n’a pas eu suffisamment de temps et surtout ce leadership s’impose sur le terrain et il n’a donc pas pu le faire sur cette préparation. Je pense qu’il va clairement nous faire du bien à son retour.

Les garçons sont conscients que l’on a un problème de vitesse dans l’axe pour gérer la profondeur. Quand vous vous sentez un peu en insécurité dans le dos vous avez plus de mal à défendre en avançant comme je l’aimerais car inconsciemment vous avez envie de vous protéger. Il faudra être bon dans la lecture du jeu et que l’on travaille sur ce paramètre. A cet âge là on peut faire en sorte qu’ils optimisent leur capacité de vitesse mais on ne les transforme pas. Ils vont gagner en explosivité avec l’avancée dans la préparation et le travail physique. En tout cas, c’est clair que ça ne restera pas une grande force chez nous. 

C’est pour compenser cela que vous demandez à votre gardien de jouer très haut ?

Il faut que l’on s’adapte et je pense que je vais me battre encore un peu avec eux (rire). Pour moi ce n’est pas encore suffisant mais on y travaille. Il faut qu’il prenne conscience qu’en jouant haut, notamment quand on a le bloc chez eux, il se donne le choix. Il peut décider d’aller à l’interception ou de reculer petit à petit. Cela permet d’anticiper plein de situations et de compenser les manques sur le jeu dans le dos en réduisant les espaces. Baptiste (Descamps) est un garçon très à l’écoute et il va progresser là-dessus. Il travaille bien avec Lysian Sauvet après ce n’est pas évident car ce n’est pas naturel chez lui.

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports