NATATION : Un nouveau responsable pour la formation régionale à Amiens

4506a6a0 c697 4542 8f6d 4b90ba3d2496
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

À partir du 1er septembre, Alexandre Legrand prendra les rênes du Centre Accession Formation des Hauts-de-France à Amiens, géré jusque là par Antoine Britz.

À 28 ans, Alexandre Legrand aura la responsabilité du Centre Accession Formation des Hauts-de-France d’Amiens suite à la nouvelle orientation de carrière d’Antoine Britz. Le nouveau responsable a occupé la même fonction au CAF de Chalon-sur-Saône pendant quatre ans, après avoir effectué ses études en STAPS à Lyon et fréquenté les bassins du club Natation Villefranche en Beaujolais.

En 2021, Alexandre Legrand avait dressé un bilan globalement satisfaisant en ce qui concerne la délégation chalonnaise. En tant qu’entraîneur, il avait notamment sous son aile le prometteur Clément Rivière, qui a survolé les championnats de France juniors, à Massy, en décembre dernier, remportant trois médailles, dont deux en or, au 100 et au 200 mètres papillon.

Piloté par la Ligue des Hauts-de-France, le Centre d’Accession et de Formation a pour vocation d’alimenter le haut niveau international en accueillant et en formant les nageurs espoirs, que ce soit de manière temporaire ou régulière. Le nouveau responsable du CAF Hauts-de-France Amiens voit son arrivée comme « une évolution professionnelle au sein d’une structure disposant de plus de moyens, grâce à la présence d’un club comme l’Amiens Métropole Natation et au Pôle Excellence.»

natation meeting des hortillonages 2022 j2 gazettesports kevindevigne 126
Antoine Britz (en bas) cède sa place à la tête du CAF d’Amiens et part pour de nouvelles aventures.

Antoine Britz part la tête haute

De son côté, Antoine Britz est revenu pour nous sur son départ. « Comme dans toute histoire, il y a aussi une envie de changement, argue celui qui est désormais l’ancien responsable du CAF, d’évoluer, d’aller explorer d’autres choses. Je suis dans cet état d’esprit-là. Mon projet, c’est de partir à l’étranger, de voyager un peu et de voir comment s’organisent les grosses nations de la natation. »

« Ça n’enlève rien à tout le travail accompli à Amiens, précise-t-il, et à tout le plaisir que j’aurais pris à entraîner ce groupe et à vivre au sein de ce club. » Vient donc en effet le moment de faire le bilan de 4 années passées dans ce rôle de responsable du CAF : « Je suis hyper fier des 4 années que j’ai pu y passer et d’avoir pu écrire une partie de l’histoire de ce club. Je suis heureux d’avoir pu vivre cette histoire. »

L’occasion également de se montrer « très reconnaissant » envers l’Amiens Métropole Natation, car « c’est un beau club avec des athlètes investis, qui mettent les choses en place au quotidien, avec un bureau et une équipe qui fait en sorte de mettre ses éducateurs et ses athlètes dans les meilleures conditions. On travaille sereinement, il y zéro pression, on peut prendre le risque de se tromper et de réessayer. » Et de citer particulièrement Mathieu Neuillet qui lui « a fait confiance il y a 4 ans alors que je sortais de nulle part, que je n’avais rien fait. »

Quant à sa succession, il ne doute pas qu’elle se fera sans heurts : « Les résultats sont plutôt bons, je lui souhaite de pouvoir continuer d’évoluer, il (Alexandre Legrand, ndlr) va rencontrer des athlètes investis, plaisants à entraîner, dynamiques. Qui restent jeunes, aussi, donc qu’il va falloir continuer d’accompagner et faire évoluer. Mais je n’ai aucun doute là-dessus, je suis sûr que ça va très bien se passer. »


Morgan Chaumier et Mathieu Tourbier 
Crédit photo : DR (Amiens Métropole Natation) / Kevin Devigne – Gazette Sports