OMNISPORTS : La journée olympique de Samara s’est soldée par un franc succès

img 7984
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Organisée depuis 1948 par le CIO, la Journée Olympique prend chaque année de plus en plus d’ampleur. D’autant que l’échéance 2024 se rapproche à grands pas. Ce mercredi 22 juin, dans le cadre historique, somptueux et ensoleillé de Samara, la fête a été grandiose.

On connait le principe de cette journée : c’est de permettre au plus grand nombre d’élèves de découvrir le sport en général selon le système d’ateliers.

Certes, le terrain mis à la disposition des gamins n’était pas toujours conforme car, pour le football, il était en pente descendante. Qu’importe, à la fin de la journée, lorsque fut venu le moment de reprendre leur bus pour revenir dans leur village, après avoir reçu une belle médaille, on a vu des visages souriants et des enseignants venir simplement dire merci aux membres de l’USEP qui, il faut le reconnaître, ont accompli un gros travail avant, pendant et même après cette journée.

Record de participation

D’abord donnons quelques chiffres de la Journée de cette année qui, depuis qu’elle existe, a battu tous les records. C’est ainsi qu’il y avait exactement 664 élèves représentant 42 classes et autant d’ateliers. Toutes les disciplines qui avaient annoncé leur venue, notamment lors de la réunion préparatoire, étaient présentes à l’exception des comités de la boxe anglaise et du badminton, ce qui n’est pas sérieux.

L’objectif était de permettre à ces jeunes venus de tout le département de s’initier à certaines disciplines auxquelles ils n’ont pas l’habitude de s’adonner. Tout s’est fait dans la bonne humeur et la pause du midi a permis à ces jeunes de se restaurer tandis que les personnalités ont eu l’occasion de s’exprimer.

En premier lieu, le président du CDOS, Marcel Glavieux, tout heureux de constater l’excellente collaboration entre le monde sportif et éducatif. Pour sa part, Margaux Delétré, chargée des sports au Conseil Départemental, a souligné que la France avait l’occasion unique d’organiser les Jeux en 2024, rappelé les valeurs de l’olympisme notamment le partage et qu’évidemment, le Département ferait tout pour la réussite de ces Jeux en aidant nos athlètes à y être présents.

Enfin, petite pique à l’attention de l’opposition au Conseil Départemental. Elle a déploré que celle-ci n’ait pas bien compris l’intérêt des Jeux de 2024 en France et le fait de vouloir accueillir comme il se doit le passage sur nos routes départementales de la Flamme olympique. Comme on le voit, la politique n’est jamais absente des débats sportifs. Ont ensuite pris la parole Philippe François, maire de La Chaussée-Tirancourt,  Madame Constance Stoyanov, cheffe du service départemental de la jeunesse, de l’engament du sport, qui a insisté sur les liens unissant le sport et l’éducation, Michel Marquet, représentant le CROS des Hauts de France, et Frédéric Dordain, de l’USEP.

De futurs champions invités

A l’instar de l’an dernier, le Département qui aide financièrement de futurs sélectionnés pour les Jeux de Paris en 2024, en avait invités.

Nous avions trois athlètes de l’Amiens UC : Aminata N’Diaye, spécialiste du triple saut (13m01), la future championne du saut en longueur Tiphaine Mauchant et Redouane Henouni-Bouzidi qui a terminé 4e des Jeux paralympiques de Tokyo sur 1500m. Ainsi que le nageur de l’Amiens Métropole Natation Thomas Le Pape qui pratique surtout la brasse.

Aminata et Tiphaine sont nouvelles dans la liste des sportifs de haut niveau, aidés par le Conseil Départemental. Ce dimanche, elles disputent les championnats de France à Caen avec l’ambition de ramener une médaille (Tiphaine Mauchant a finalement terminé 4ème, ndlr).


Lionel Herbet

Notre photo: de gauche à droite Redouane Henouni- Bouzidi, Tiphaine Mauchant, Aminata N’Diaye, Margaux Delétré, Marcel Glavieux, Constance Stoyanov. .