ATHLÉTISME – Thomas Gogois : « Il faut passer à l’étape suivante »

athletisme meeting national sauts gazettesports kevin devigne 151
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Désormais régulier à plus de 16,50 m, Thomas Gogois et son entourage voient plus loin. Au triple saut également, Aminata Ndiaye, elle, était moins satisfaite de sa performance lors du Meeting National d’Amiens.

Thomas Gogois, 1er avec 16,69 m

Satisfait. Je sortais d’un bon concours jeudi, donc j’avais cette crainte d’être fatigué. Mais j’ai été vachement encouragé par le public. Au premier saut, ça a été assez difficile de se mettre dedans avec les conditions, mais après, je me suis motivé, avec le public qui me poussait. C’est là que j’ai commencé à faire de très bons mordus et j’ai réussi à en mesurer un à 16,69 m. J’ai fait 83, j’avais fait 76, là je fais 69, je tourne dans ces eaux-là. Après, je suis quelqu’un d’impatient, il faut passer à l’étape suivante, mais je suis très satisfait.

Je suis passé athlète pro, c’est bien d’avoir cette reconnaissance, notamment financière, de la Fédé, ça prouve qu’ils voient que le travail est bien fait. Le gros rendez-vous, c’est la Diamonds League, à Paris. Il s’agira de continuer sur la lancée de Montreuil où il y avait tous les champions. À Montreuil, il y avait Taylor, Pichardo, Martinez, il y avait de quoi stresser mais je me suis concentré sur moi-même, je savais que je méritais d’y être.

Alain Doré, coach de Thomas Gogois

C’est l’année. Il va montrer qu’il fait partie des meilleurs au monde. Là, il a la meilleure perf européenne, la 3ème perf mondiale en espoirs. Cette année, c’est les 17 m, aller aux championnats du Monde aux États-Unis, pour cela, c’est 17,14 m, il les a dans les jambes. Pour les Europe, c’est 16,95 m. Sa perf de jeudi à Montreuil lui permet de bien se positionner au ranking. Il commence à se placer parce qu’il fait des gros meetings avec des perfs sympas qui valent pas mal de points.

Il y a une concurrence française qui permet de ne pas avoir à aller à l’étranger, à faire des voyages de deux, trois jours, d’engranger de la fatigue. Parce qu’il ne s’agit pas d’aller aux championnats du Monde pour faire de la figuration. La semaine prochaine, on va voir s’il fait le Meeting de Carquefou.

Aminata Ndiaye, 4ème avec 12,73 m

Je suis très mitigée par rapport à ce concours. Parce que j’ai eu beaucoup de soucis avec mes marques. J’ai eu du mal à me régler. Les seuls sauts que j’ai validés, soit j’étais déséquilibrée, soit je n’ai pas fait le ramené jusqu’au bout. Donc je suis un peu déçue du concours. Après, c’est une compétition pour apprendre. J’ai les (championnats de France, ndlr) Élite dans 3 semaines, un objectif que je vise plus que ce Meeting d’Amiens. Il faisait assez bon, donc ce ne sont pas les conditions qui m’ont dérangée.


Morgan Chaumier et Kevin Devigne
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports