LES GOTHIQUES – Aziz Baazzi : « C’est difficile encore maintenant de dire ce qu’il s’est passé »

hockey ligue magnus dragons rouen gothiques amiens gazettesports kevindevigne 69
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le défenseur des Gothiques d’Amiens, Aziz Baazzi n’arrive toujours pas à s’expliquer cette saison en dents-de-scie. L’international français qui fête ses trente ans le 16 juin compte bien s’inscrire un peu plus dans la durée avec le club.

Comment juges-tu la saison ?

Le gros point positif c’est que l’on a réussi à créer une bonne ambiance au Coliseum cette année. J’ai l’impression qu’il y a eu vraiment un engouement, quelque chose s’est créé notamment avec la deuxième partie de saison. Ça change tout d’avoir un soutien comme ça et une telle ambiance, c’est le jour et la nuit par rapport aux deux années précédents. Après, en termes de résultat, on est forcément un peu déçus, surtout avec la Continental Cup et la série contre Cergy.

Qu’est-ce que qu’il vous a manqué cette année pour atteindre vos objectifs ?

Ça ne s’est pas joué à grand-chose, on était compétitifs. Cergy avait vraiment une belle équipe, ils ont fait une très belle saison. ça s’est joué sur des détails. Il y a le match 5 que l’on perd en prolongation où on a mené tout le match. C’est sûr qu’il n’a pas aidé. À ce moment là, on y croyait encore mais aller gagner deux fois là-bas dos au mur ce n’était pas le meilleur scénario. Après sur la fin il nous a manqué de la lucidité. C’est difficile encore maintenant de dire ce qu’il s’est passé, ça se joue tellement sur des petits détails, il ne manquait pas grand chose sur tous les matchs qu’on perd. On n’a pas été très chanceux sur les blessures en fin de saison. Je pense que Boivin, Tiala et Simonsen ça ne nous a pas aidé de les perdre. Si on avait été au complet est-ce que ça aurait fait une différence ? On ne saura jamais.

hockey ligue magnus gothiques amiens jokers cergy gazettesports kevindevigne 57
Aziz Baazzi a été écarté des patinoires pendant plusieurs semaines en milieu de saison à cause d’une blessure au doigt

Vous n’avez pas été verni avec les blessures ?

Je différencie vraiment les blessures avec des chocs comme Tomas à l’épaule, moi à la main, avec les impacts ça n’a rien à voir avec la prépa physique, ou alors de loin. Le prépa physique (Mathieu Pingeot, ndlr) ça a fait la différence cette année, c’est une bonne chose que ça soit en place maintenant. Le staff avait pour objectif qu’on soit une équipe capable de travailler plus fort que toutes les autres pendant 60 minutes.

Vous avez mis du temps à démarrer…

Personnellement j’ai vu la différence entre le début, le milieu et la fin de saison. Je pense que c’est comme ça dans toutes les équipes où il y a un peu de mouvement, il faut apprendre à tous se connaître, à créer les affinités et les automatismes sur la glace. C’est le temps que ça prenne. Quand ça prend tout le monde peut le voir. Ça va encore bouger cette année, c’est au noyau du groupe d’intégrer tout le monde le plus vite possible pour que les nouveaux s’imprègnent de l’identité de l’équipe le plus vite possible.

Les leaders se dessinent dans le vestiaire au fur et à mesure des matchs et des entraînements

Aziz Baazzi, défenseur des Gothiques d’Amiens

Jérémie Romand ou encore Dan Gibb sont partis, vous allez avoir besoin de nouveaux leaders dans le vestiaire ?

C’est le travail de l’entraîneur de trouver des remplaçants. Après, les leaders se dessinent dans le vestiaire au fur et à mesure des matchs et des entraînements, donc je ne suis pas plus inquiet que ça. Je ne suis pas content de perdre les leaders que vous mentionnez, ça aurait été bien qu’ils continuent parce qu’ils étaient vraiment dans l’ambiance. Je pense notamment à Dan, tout le monde était triste de le voir partir. C’est le sport, mais je suis sûr qu’on trouvera quelqu’un pour le remplacer.

Tu es plutôt un joueur à vocation défensive mais plusieurs fois cette saison tu as évolué sur le front de l’attaque, où est-ce que tu te sens le plus à l’aise ?

Je suis défenseur de formation, donc j’ai plus de sérénité et d’automatismes en défense. Après je suis capable de patiner avec les attaquants. J’ai pris du plaisir et j’ai apprécié aider l’équipe en attaque, par contre je ne suis pas attaquant de métier. Pour dépanner sur une fin de saison quand il y a des blessures, quand il faut compléter quelque part je suis capable, mais ça ne sera pas une saison complète.

Quels vont être tes objectifs pour la saison prochaine ?

Je ne sais pas quels vont être les objectifs minimum affichés. Mais de toute façon on aimerait bien gagner quelque chose, d’aller loin partout que ce soit en Magnus ou en Coupe de France. Mes objectifs perso, ce serait de faire une meilleure saison que les deux dernières, d’aller chercher des titres et de s’en rapprocher plus que ce qu’on a fait cette année.

Aziz Baazzi a lancé cette année son club de nutrition, Fit Station. Pour bénéficier d'un rendez-vous d'évaluation bien-être gratuit vous pouvez le contacter sur Instagram : fitstation_amiens


Julien Benesteau

Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports