FOOTBALL (F) : Un bon coup à jouer pour l’Amiens Porto ?

football asc feminines porto kevin devigne gazettesports 54
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les joueuses d’Hacène Kichou vont tenter de se qualifier pour la finale départementale.

Préoccupé… S’il n’ose vraiment l’avouer, Hacène Kichou l’est bel et bien ! Mais cette anxiété qui semble vouloir hanter l’esprit du responsable technique de l’Amiens Porto n’est pas liée à son effectif. Encore moins au dénouement d’un championnat de Régionale 1 dont le sort réservé à ses protégées ne faisait le moindre doute…

« C’est l’aire de jeu de Roye, notre hôte pour cette demi-finale de Coupe de la Somme qui m’inquiète » se confie alors l’intéressé. Pointant alors à l’index un rectangle vert, « en l’occurrence l’annexe », où la confrontation risque d’être périlleuse. « Je me réjouis, si je puis dire, de partager ce point de vue avec mon homologue de Roye-Noyon. Je conçois que les conditions météorologiques ne sont pas favorables mais tout de même… »

Alertant sur « l’intégrité des joueuses dans leur globalité », le coach amiénois demeure donc dans l’expectative : « Je n’incrimine personne, ce n’est pas dans mon tempérament. S’il va falloir composer avec ce terrain aux rebonds facétieux et aux allures de piste goudronnée, nous le ferons. Maintenant, je le répète, c’est dommage pour le jeu »

Les filles ont été exemplaires et cette coupe demeure une belle récompense

Situation qui n’altère cependant pas la soif de vaincre d’un Amiens Porto à l’accent revanchard : « Nous avons vécu un championnat cauchemardesque. Cela dit, il n’est pas dans notre ADN de nous morfondre sur notre sort. D’autant que nous connaissions la complexité du challenge. Cependant, je tiens à saluer la détermination de ce groupe qui n’a jamais envisagé jeter l’éponge. Ni même prétendre au forfait alors que le déplacement ne prévoyait pas une partie de plaisir. Les filles ont été exemplaires et cette coupe demeure une belle récompense. »

Une cerise sur un (indigeste) gâteau qu’il convient cependant de valider : « J’apprécierais sincèrement être en finale de ce challenge. Maintenant, il faut écarter notre adversaire. » Un rival habitué aux joutes départementales mais « qui n’abdiquera pas sans combattre ! A nous de faire preuve de sérieux, d’efficacité, de détermination afin d’éviter la cruelle désillusion… » Tout semble dit.

  • Stade André Coël, terrain annexe, 13 heures à Roye. Roye-Noyon (Départementale) reçoit Amiens Porto (Régionale 1) dimanche 22 mai

Fabrice Biniek

Crédit photos : Illustration Gazettesports