BASKET-BALL – Olivier Morel : « Un grand bravo au binôme Frédéric Domon et Stéphane Noé »

basket ball amiens ascbb vs neuilly sur marne 046 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la bonne saison de l’équipe première, Olivier Morel, président de l’ASCBB, fait le bilan de l’année et évoque la saison prochaine.

Quel bilan faites-vous de cette saison ?

Je fais un bilan positif. Je dois dire un grand bravo au binôme Frédéric Domon et Stéphane Noé. Ils ont repris l’équipe à deux et ont réussi à tirer les gars vers le haut. Ça a été une superbe équipe, tout le monde c’est bien entendu. Avec plus de préparation, on aurait même pu faire mieux je pense.

Vous avez enfin réussi à vous maintenir en N3 , qu’est-ce qui a changé par rapport aux années précédentes ?

On a eu un peu plus de rotation cette saison. On avait aussi surtout des joueurs d’expérience qu’on n’avait pas forcément les fois précédentes. On avait des joueurs qui ont quelques années de N3, voire de N2. Le binôme Frédéric Domon et Stéphane Noé a apporté un plus et la bonne nouvelle c’est qu’ils repartent avec l’équipe la saison prochaine. Ils sont super contents de leur saison. Ils sont complémentaires. Il y a en a un qui peut être plus virulent et l’autre qui calme la chose. Ils y sont pour beaucoup dans la réussite de l’équipe. Ils ont réussi à créer un groupe et avant d’avoir des objectifs il faut d’abord créer un groupe.

Le maintien confirme que vous avez fait le bon choix sur Frédéric Domon ?

Ça a toujours été une évidence pour moi, s’il n’était plus coach de l’équipe première c’était son choix. 

La deuxième partie de saison est très bonne et cela coïncide pourtant avec les blessures comment avez-vous géré cette période ?

On a réussi à gagner quelques matchs et je ne sais pas trop comment l’expliquer. Il faudrait regarder mais peut-être que les autres équipes ont eu des blessés ou des absents eux aussi. Est-ce qu’on les a rencontrés aux bons moments ? Je ne sais pas. Après il y a quelque chose qu’on n’avait pas forcément vu avant, c’est la solidarité de l’équipe. C’est ce qui a fait la force du groupe.

Durant le bilan de mi-saison vous aviez évoqué l’importance de la formation des jeunes joueurs. On peut dire que cette saison vous avez pu montrer l’efficacité de votre formation ? 

Oui, rien que par l’exemple de Maxence Goubet. Il n’était pas dans l’équipe première au début de la saison, il évoluait avec l’équipe réserve en R2. Il a fait son premier match en N3 sur la phase retour. Il a été plus qu’une rotation. Clavel Ndema Moussa et Benjamin Reinert aussi représentent bien cette formation même s’ils étaient en équipe première dès le début de la saison. Ils vont encore progresser et apporter encore plus la saison prochaine.

basket ball amiens ascbb vs neuilly sur marne 041 leandre leber gazettesports
Le jeune Maxence Goubet a su se faire une place en équipe première.

Ça a été la première année depuis 3 ans à se dérouler sans interruption. Comment avez-vous vécu cette saison ?

Ça fait 20 ans que je suis président donc on retrouve vite nos habitudes. Ce qui s’est passé pendant 2 ans, on ne se retourne pas dessus. Je ne sais pas si c’est les résultats qui ont fait ça mais je trouve que l’ambiance à la Hotoie était vraiment bonne. Il y a eu une ambiance dans les gradins mais également dans le club, l’ambiance des matchs c’est quelque chose qu’on retrouvait ailleurs dans le club. Ça donne envie de resigner une année et peut-être plus. C’était génial. Je pense que l’ambiance que les supporters ont mis durant les matchs a donné encore plus envie aux joueurs de gagner. J’ai même été étonné parce que quand on a été dans le dur, les gens ont continué à venir aux matchs, la Hotoie ne s’est pas vidée. Les années précédentes lors des montées en N3 on voyait que les gradins se vidaient au fur et à mesure des défaites. Cette année ça n’a pas été le cas.

Je pense que l’ambiance que les supporters ont mis durant les matchs a donné encore plus envie aux joueurs de gagner.

Vous pouvez me parler de la saison prochaine. De ce que l’entraîneur m’a dit, quasiment tous les joueurs ont donné leur accord pour la saison prochaine. Pouvez-vous le confirmer ?

Oui, il y a quasiment 90% de l’équipe qui resigne. Je ne cite pas de noms mais je peux vous dire que le recrutement est terminé. Là aujourd’hui il y a pratiquement tous les joueurs qui reprennent, on a leurs accords verbaux mais tant que ce n’est pas signé on ne sait jamais mais j’espère qu’ils vont tous signer dès le 1er juin et qu’on n’ait pas de mauvaise surprise.

Quant à Florent Ramseyer, il a annoncé qu’il ne poursuivrait pas. Vous n’avez pas réussi à vous mettre d’accord avec lui ?

Il a demandé des choses que le club ne peut pas donner. Il a refusé ma proposition. Si je n’ai pas l’argent je ne ferai pas de promesses. C’est sûr qu’avec lui la saison prochaine aurait été mieux mais il s’en va et d’autres vont arriver. 

basketball ascbb amiens roncq gazettesports kevin devigne 88
Meilleur marqueur de N3, Florent Ramseyer ne continuera pas avec l’ASCBB la saison prochaine.

Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ? Est-ce qu’avec la même équipe et sans blessure on peut s’attendre à mieux que la lutte pour le maintien ? 

Je pense que si on avait eu une préparation normale je suis sûr, sans être prétentieux, qu’on aurait pu avoir deux ou trois victoires de plus. J’espère qu’avec ce groupe on pourra viser mieux que la lutte pour le maintien. Les objectifs je les donnerai quand tout le monde aura signé, tant qu’il y a des points d’interrogation c’est compliqué. Après il faut aussi savoir dans quelle poule on va tomber. Si on est dans la poule Nord qui est costaude, l’objectif ne sera pas forcément le même. Ce que je peux vous dire c’est que j’aimerais que la saison prochaine on fasse aussi bien que cette saison, ce qui serait déjà pas mal. L’avantage qu’on a c’est que l’équipe se connaît et que le groupe est déjà prêt et je ne suis pas inquiet concernant l’intégration des recrues. En tout cas, je suis confiant pour la saison prochaine.

Je pense que si on avait eu une préparation normale je suis sûr, sans être prétentieux, qu’on aurait pu avoir deux ou trois victoires de plus.

Concernant les possibles derbies contre Longueau la saison prochaine, ça sera des matchs à ne pas rater ? 

Moi personnellement je l’ai toujours dit, Longueau sera une équipe comme une autre. Pour moi il n’y a pas de derby, je préfère perdre deux fois contre Longueau et me maintenir plutôt que gagner deux fois contre Longueau mais ne pas me maintenir. On les jouera comme les autres équipes. Les joueurs seront plus motivés mais pour moi ça sera la même chose. Forcément c’est à ce moment que la presse viendra nous voir, pas vous parce que vous parlez de nous régulièrement, mais c’est sur ce genre de match que les autres médias vont parler de nous.

Quels vont être vos prochains événements cet été ?

Il y aura le tournoi international U15 les 4 et 5 juin. On va accueillir une équipe Belge, deux équipes danoises, une Luxembourgeoise, il y a également Saint-Quentin et Chauvigny. Ce sera le 24e tournoi international que l’on organise. Tous les ans c’est un peu ce qui clôture notre saison.

Deparis Maxime

Crédit photo : Leandre Leber/ Kevin Devigne Gazettesports.fr