VOLLEY (F) : Le LAMVB fait l’ouvrage

gazette harnes lamvb 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En dépit des émotions, les mains n’ont pas tremblées et les protégées de Clément Bevilacqua ont signé une nouvelle victoire.

En disposant d’une vaillante lanterne rouge, Harnes « B » (0-3), Longueau Amiens Métropole VB a donc pris soin de terminer son championnat comme il l’avait débuté ! Avec cependant une émotion bien différence. « J’admets avoir eu un pincement au cœur. Cette dernière échéance symbolise aussi une aventure qui s’achève avec ce groupe » précise Clément Bevilacqua. Lequel, « d’un commun accord », prolongera… les séances d’entraînements.

« De quatre hebdomadaires nous les ramènerons à deux » ironise le responsable technique longacoissien. Dont l’adhésion de son effectif ne le laisse pas indifférent : « Comme souvent indiqué, j’ai une part de moi qui demeure et reste ici. Vous ne fréquentez pas un environnement durant plus de quinze saisons sans y être attaché, sans y laisser je l’espère une trace »

J’admets avoir eu un pincement au cœur. Cette dernière échéance symbolise aussi une aventure qui s’achève avec ce groupe

Clément Bevilacqua

Mais avant de faire ses valises, l’intéressé s’attardait à tirer les enseignements de cette ultime sortie en terres nordistes : « Les filles ont fait l’ouvrage, avec application. Bien que cette rencontre apparaisse sans enjeux pour les deux formations, l’engagement était au rendez-vous » soulignait-il. Saluant l’efficacité de son groupe au service, un peu moins à la réception : « Nous avons pêché il est vrai dans cet exercice. Fort heureusement, cela ne nous a pas porté préjudice. »

Avec maîtrise, le LAMVB s’est donc acquitté de sa tâche (du jour), ponctuant son exercice au pied du podium. « Gagner un rang au classement nous aurait réjoui. Pour autant, avant même le coup d’envoi, cette hypothèse n’avait lieu d’être » argumentait Clément Bevilacqua. Loin de faire la « fine bouche » sur le parcours d’un promu dont la volonté de se piquer au jeu l’aura constamment animé.

gazette harnes lamvb 2

Et maintenant ? « L’interrogation est pertinente ! » rétorquait, non sans un sourire malicieux, celui qui s’apprête à passer le flambeau. A se détacher d’un effectif dont il avoue vouloir suivre le comportement lors des prochaines saisons.

L’équipe a toujours brillé par sa faculté à savoir se remettre en question. Qui a également su s’appuyer sur un état d’esprit irréprochable. Comme une famille où il convient de prêter main forte si nécessaire

La voix un tantinet tremblante, Clément Bevilacqua fait ainsi l’éloge d’un LAMVB dorénavant à la croisée des chemins. Tandis que le sien le conduira « dans le Sud-Ouest », la structure amiénoise poursuivra le sien en Nationale 2. Avec la farouche détermination de s’y pérenniser.


  • HARNES. Complexe Henri Bigotte. Longueau Amiens Métropole VB bat Harnes « B » 3-0

(25-19 en 28’, 25-16 en 25’, 25-19 en 29’) Arbitres : MM. Deresmes et Spychaj.

LAMVB : Samantha Carreel, Julie Cadart, Leïla Loubard, Florence Leclère, Blandine Popek, Kessie Couvert Dumesny, Stela Vukasovic, Julie Devaux, Léa Canlers.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Corinne Carreel (LAMVB)