AMIENS SC : Une défaite pour finir

football ligue 2 amiens sc paris fc gazettesports kevin devigne 60
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Malgré une bonne partie, l’Amiens SC doit s’incliner 1-2 face au Paris FC pour sa dernière à la maison faute d’avoir su convertir ses occasions.

Les acteurs offrent vingt premières minutes extrêmement plaisantes avec du rythme et des intentions. Ce sont les Amiénois qui se montrent d’abord dangereux mais Akolo, lancé dans l’espace par Lusamba au cœur de la surface se loupe complètement (2′). Puis, la tentative de Lomotey après plusieurs dégagements parisiens hasardeux ne trouve pas le cadre (5′). Avant que Demarconnay ne sorte une première grosse parade quand Akolo coupait lancé et plein axe le centre en retrait d’un Xantippe très actif (7′).

Paris réagit mais la frappe de Caddy passe au-dessus (10′). Les deux équipes se rendent coup pour coup et la pression mise par Pavlovic sur un coup-franc de Lusamba oblige Camara à mettre une tête au ras de son propre poteau (15′). Puis c’est au tour de Caddy de faire passer une frayeur dans les travées bien garnies de la Licorne d’une reprise de volée lancé sur un centre d’Alfarela, qui passe finalement juste au-dessus de la lucarne (19′). Cette période très animée se termine par un bon centre de Gene que Badji est un poil trop court pour couper victorieusement d’une tête plongeante (21′).

Les deux équipes continuent à pousser mais malgré des espaces ouverts, les actions ne vont globalement plus au bout. À l’exception d’un Akolo trouvé bien seul par Lusamba dans la surface mais dont la frappe file tout droit sur Demarconnay (35′). Au terme d’une bonne mi-temps où ils ont fait plus que bonne figure contre une équipe parisienne déjà qualifiée pour les barrages, ne manque plus que les buts aux Amiénois (0-0).

Punis sur l’efficacité

Le début de seconde période est en revanche plutôt parisien. Sur une première frappe d’Hadjam, a priori pas cadrée, Gurtner assure le coup (46′). Benet offre toutefois une occasion de marquer à Badji d’un bon centre mais l’attaquant sénégalais trouve les gants de Demarconnay (48′). Et faute d’être efficaces, les Amiénois sont punis. Après un tir non cadré d’Alfarela, pas attaqué (49′), sur un corner botté par Name, Chergui coupe au premier poteau pour l’ouverture du score (0-1, 50′).

Les Amiénois peinent alors à se révolter. Siby à la reprise d’un centre au second poteau, sans trouver le cadre (52′), puis Name sur un coup-franc obligeant Gurtner à se coucher (57′) étant même à mettre à l’actif des hommes de Thierry Laurey. Finalement, sur une récupération haute, Lusamba peut fixer et servir Badji dans la profondeur. Mais décidément le réalisme manque et l’avant-centre amiénois fixe le portier, se prend les pieds dans le tapis et permet un retour défensif (62′). Et quand, enfin, Arokodare, lancé par Bamba, trouve les filets d’un joli ballon travaillé, il est signalé hors-jeu (69′).

Et sur un centre d’Alfarela, Gene dégage mal, Hanin peut dévier dans la course de Mandouki qui punit les Samariens (0-2, 71′). Amiens n’abdique toutefois pas. Badji met sa tête à côté sur un bon centre de Bamba (75′), mais trouve enfin la mire sur une déviation de la tête d’Arokodare, en la mettant d’où elle vient (1-2, 78′). Puis, c’est au tour de ce même Arokodare d’être idéalement placé pour ajuster Demarconnay mais il tire sur le portier du PFC (80′). Les Amiénois terminent en faisant le siège du camp parisien mais en vain. Sur une rare sortie de camp, Guilavogui trouve même le poteau de Gurtner et Boutaïb est tout proche de conclure dans le but vide (90’+3) L’Amiens SC concède ainsi son 11ème revers de la saison, le 6ème à la maison.


Amiens SC – Paris FC : 1-2 (0-0)

Buts : Badji (78′) pour Amiens ; Chergui (50′), Mandouki (71′) pour Paris

Amiens SC : Gurtner – Gene (Doums Fofana 79′), Mendy, Pavlovic, Nojo Fofana (jaune 90’+5), Xantippe (Sy 79′) – Lomotey (Bamba 63′, jaune 82′), Lusamba, Benet (Lachuer 89′) – Akolo (Arokodare 63′), Badji

Paris FC : Demarconnay – Bernauer, Chergui, Camara (jaune 61′), Hadjam (Guilavogui 77′) – Name, Iglesias (Mandouki 67′), Siby (Gueho 90′) – Alfarela (jaune 90’+5), Caddy (Boutaïb 77′), Gory (Hanin 67′, jaune 83′)


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports