BASKET-BALL : Défaite pour la dernière de la saison

basket ball amiens ascbb vs neuilly sur marne 042 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En déplacement pour la dernière journée de championnat, l’ASCBB s’est incliné 92-76 face aux CSMF Paris.

L’ASCBB commence plutôt bien son match ce qui lui permet d’être devant à la fin du premier quart temps (22-24). Mais les Samariens voient les locaux repasser devant à la mi-temps (49-41). Alors que le match était encore à leur portée à la pause, les hommes de Frédéric Domon, trop laxistes en défense, ont totalement sombré durant le troisième acte (76-58). Le quatrième quart temps ne se passe pas vraiment mieux pour les Amiénois qui s’inclinent finalement 92-76.

Un match qui fut encore rendu compliqué par les absences nous explique l’entraîneur : « Ce fut un match compliqué on a encore dû faire appel à des joueurs de l’équipe B à cause des blessures. » Autre élément mis en cause par Frédéric Domon : l’arbitrage. En effet, le coach picard ne l’a pas trouvé au niveau sur ce match : « L’arbitrage n’était pas non plus au top, il y a des fautes sur Florent Ramseyer ou sur Émilien Boinet qui ne sont pas sifflées. Après ça ne servait à rien d’aller contester et prendre des fautes techniques pour être suspendus la saison prochaine. C’était assez frustrant comme match ».

Ayant déjà obtenu son maintien face à Neuilly et conscient que ce match n’avait pas beaucoup d’enjeu, Frédéric Domon avoue que lui et ses hommes ont peut-être fait preuve d’un peu de relâchement : « Il y a peut-être aussi un relâchement logique sur ce dernier match. C’est tout un ensemble de choses qui ont fait qu’on l’a perdu. Comme je l’ai dit à mes joueurs à la fin du match, heureusement qu’on ne jouait pas le maintien sur ce match-là. Après peut-être qu’on ne l’aurait pas abordé de la même manière aussi mais il y avait largement la place pour gagner. » Un relâchement qui s’est surtout traduit par une défense moins efficace nous confie Frédéric Domon : « En défense on a été un peu permissifs. C’est tout un ensemble de choses qui font qu’on a perdu. C’est là-dessus qu’il va falloir qu’on progresse, mais moi compris. Quand je parle de relâchement global, il ne s’agit pas que des joueurs. Peut-être qu’inconsciemment, moi aussi, je n’ai certainement pas préparé ce match-là comme j’ai préparé les autres parce que pour moi quand on a validé notre maintien c’était une délivrance ».

Une défaite qui n’aura donc pas de conséquences sur la fin de saison de l’ASCBB qui est sûr de poursuivre l’aventure en NM3 la saison prochaine. En attendant, ce sont des vacances bien méritées qui attendent Frédéric Domon et ses joueurs qui ont réalisé une saison au-dessus des attentes.


20ème journée NM3 :
CSMF Paris – ASCBB : 92-76 (22-24 ; 49-41 ; 76-58 ; 92-76)


Deparis Maxime

Crédit photo : Léandre Leber GazetteSports.fr