TENNIS DE TABLE – Arnaud Sellier : « C’était une belle rencontre de ping-pong »

tennis de table astt amiens vs lille 047 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Labaume affichait complet ce samedi après-midi pour l’énorme rencontre qui opposait l’Amiens STT aux Bretons de Thorigné-Fouillard. Et après 4h30 de combat acharné, les pongistes samariens ont fini par rendre les armes, 2/3.

tennis de table amiens stt vs thorigne fouillard 016 leandre leber gazettesports

Pour démarrer cette journée de haut niveau, Grégoire Jean (74) était défié par Léo De Nodrest (69). Une rencontre particulièrement disputée qui se soldait par une victoire amiénoise, 3/2. Pourtant, De Nodrest ouvrait son compteur le premier (0-2) tandis que Jean grappillait doucement des points pour recoller puis prendre les devants (3-3, 7-4). Une avance qu’il conservait sans être trop inquiété jusqu’à gagner le set, 11-6. Le niveau de jeu se corsait alors davantage au set suivant, le Thoréfoléen peinant d’abord à distancer l’Amiénois (2-2, 4-4). Mais c’est bien De Nodrest qui se détachait une fois de plus le premier (4-7) alors que Jean se démenait pour rester au contact (6-8, 9-9), sauvant même une balle de set (9-10). Et de nouveau, l’Amiénois empochait le set, 13-11. Parti sur les chapeaux de roues dans la troisième manche, Jean poussait son adversaire au temps mort (3-0). Et avec une large avance à 8-2, le représentant Picard semblait être en mesure de plier la rencontre avant que De Nodrest ne remonte soudainement la pente (9-4, 9-8). Et finalement les trois balles de match de Jean n’étaient pas concluantes (10-9, 12-11, 13-12), le Breton s’imposait 13-15. La bataille était toujours aussi rude entre les deux hommes au quatrième set (2-2, 4-4, 6-6) et l’Amiénois prenait une toute petite avance, jusqu’à se faire rattraper (8-8) puis déborder, 10-12. Jean reprenait alors les commandes du match à la belle (2-0, 5-1) et ne lâchait cette fois plus son avantage (8-3, 9-7), jusqu’à conclure 11-9 et offrir le premier point aux siens, 1/0.

Le duel suivant était assuré par Horacio Cifuentes (65) et Noshad Alamyian (36). Face au leader adverse, l’Amiénois répétait le même scénario que Jean et s’imposait 2/3. D’abord mené 0-2 au premier set, Cifuentes revenait pour passer en tête (3-3, 7-4). Alors qu’Alamyian s’accrochait (8-8), l’Amiénois achevait le set, 11-8. Cifuentes prenait alors rapidement l’ascendant sur son adversaire en seconde manche (4-0, 6-2). Et bien que le Thoréfoléen s’appliquait à remonter (8-5), le deuxième point de la partie allait de nouveau au clan samarien, 11-6. Mais à l’image du match précédent, la vapeur changeait de sens au troisième set (2-2, 2-7). Malgré un lourd retard, Cifuentes s’acharnait à combler l’écart grâce à un 5-0 (3-8, 8-8). Pas suffisant cependant, Alamyian bouclait le set 8-11. Ardu, le combat du quatrième set s’équilibrait de plus en plus (3-3, 6-6) et l’arrêt de jeu demandé par Cifuentes ne lui permettait pas de se détacher, le Breton s’imposant de nouveau, 7-11. L’Amiénois était finalement très mal embarqué pour la belle (1-4, 4-7) mais luttait pour se maintenir dans la course (7-7). Dès lors, les deux joueurs se rendaient coup pour coup (9-9) et Cifuentes profitait d’un service manqué par son adversaire pour sauver son match (9-10) et enchaîner, jusqu’à s’imposer, 12-10. Avec cette nouvelle victoire, le groupe amiénois se détachait, 2/0

La pause nous a fait du mal

Arnaud Sellier
tennis de table amiens stt vs thorigne fouillard 054 leandre leber gazettesports

Le vent en poupe, Amiens avait l’occasion de battre à la fois son adversaire et son record de temps de jeu, avec la troisième rencontre de la journée entre Tomi Lakatos (52) et Vincent Picard (79). Mais les Bretons ont bien tiré profit de la pause, l’Amiénois étant cruellement défait, 0/3. D’entrée, Lakatos était malmené par son concurrent du jour (1-3, 2-6) et devait lutter pour recoller progressivement (6-6). Mais le mal était fait, Picard retrouvait son rythme et battait l’Amiénois 8-11. La dynamique paraissait changée au second set, le Hongrois s’éloignant tranquillement de son adversaire (3-2, 5-3). Mais celui-ci revenait à la charge et prenait une nouvelle fois les commandes (5-5, 6-7) pour s’imposer 6-11. Dépassé à l’entame de la troisième manche (1-5), Lakatos utilisait son temps mort et se remettait sur de bons rails (5-6). Picard usait alors de la même technique pour repartir de plus belle (6-8) et conclure cette rencontre, 9-11. Thorigné-Fouillard enregistrait ainsi son premier point de l’après-midi, 2/1

Horacio Cifuentes (65) et Léo De Nodrest (69) remontaient donc en selle pour le match des numéros 1. La belle remontada de l’Argentin n’aura pas suffi pour renverser le Thoréfoléen qui s’imposait 1/3. En effet, avec un démarrage fracassant, De Nodrest donnait le ton de la rencontre (0-3, 0-6). Cifuentes tentait alors tant bien que mal de remonter à hauteur de son adversaire (3-7, 5-8), mais la messe était dite pour cette manche, perdue 6-11 par l’Amiénois. Cifuentes prenait alors les rênes du set suivant (3-1, 5-3), mais la ténacité de son adversaire lui permettait de passer en tête (5-6). Sur un pied d’égalité à 7-7, De Nodrest prenait le large, 7-10. À un point de la conclusion cependant, Cifuentes continuait de se défendre (9-10) jusqu’à ce que le Thoréfoléen ne prenne son temps mort pour conclure, 9-11. À nouveau, le set suivant démarrait sur les chapeaux de roue pour De Nodrest (1-6, 2-8). Et alors que l’Argentin semblait étouffé par son adversaire, Cifuentes enchaînait les points et recollait timidement (4-8, 8-9). C’est finalement sur le score de 13-11 que l’Amiénois s’imposait, après une balle de match sauvée. Cifuentes avait donc repris des couleurs et poursuivait au quatrième set (4-0). De Nodrest se montrait néanmoins dangereux (4-3) et luttait pour rattraper Cifuentes (8-4, 8-8). Finalement, le Breton s’adjugeait le match, gagnant ce set 9-11. Ce qui envoyait les deux équipes au double décisif, 2/2

Le double s’est joué sur quelques petits détails

tennis de table amiens stt vs thorigne fouillard 066 leandre leber gazettesports

Grégoire Jean (74) et Jesus Cantero (55) étaient alors associés pour faire face à Vincent Picard (79) et Jules Rolland (70). Et à nouveau la partie se terminait à la belle, mais en faveur des visiteurs cette fois, 2/3. La paire bretonne dominait en effet d’entrée (0-3), tenant les locaux à bonne distance tout au long de la manche (3-6, 4-9). C’est donc logiquement qu’ils l’emportaient, 5-11. Revanchards, les Picards revenaient plus accrocheurs au second set (1-3, 3-4) mais mettaient du temps avant de réussir à égaliser (8-8) pour s’imposer 12-10. Le duo Jean-Cantero avait alors trouvé son rythme de croisière et poursuivait au troisième set (3-0, 6-3) jusqu’à vaincre à leur tour par 11-5. Mais Thorigné demeurait dans la course et tentait de déstabiliser les joueurs d’Arnaud Sellier à la quatrième manche (1-4, 4-4). Les Bretons prenaient alors une avance de plus en plus importante (4-8, 6-10) et Amiens s’inclinait 9-11. Enfin, la belle, pour conclure cette journée haute en couleurs, tardait à choisir son camp, tant les échanges étaient serrés (4-4), jusqu’à ce que Picard et Rolland ne fassent le break (4-8, 4-10). Jean et Cantero tentaient bien de revenir (6-10), mais ils étaient finalement vaincus 7-11. Thorigné s’imposait donc de nouveau face aux Amiénois cette saison, avec plus de difficulté cette fois, 2/3

« C’est le ping-pong, c’est comme ça… Des fois ça bascule chez nous, aujourd’hui non », analysait le technicien Arnaud Sellier. « La pause nous a fait du mal. On a perdu notre dynamique après ça, les deux matchs suivants n’étaient pas très bons et le double s’est joué sur quelques petits détails, comme d’habitude. Mais c’était une belle rencontre de ping-pong, une belle après-midi et il y avait une belle ambiance. Et puis finalement, on est toujours en tête ! Le championnat n’est pas terminé… Il reste cinq matchs, des matchs difficiles. Mais il reste aussi les confrontations Amiens-Tours et Tours-Thorigné : on est trois équipes en tête, Thorigné a un petit avantage puisqu’ils nous ont battu deux fois, mais ça ne veut rien dire. On va se battre jusqu’au bout ! »

La salle Labaume aura donc été très animée ce samedi après-midi avec des échanges et des points entre Amiens et Thorigné à la hauteur de l’ambiance instaurée par le kop Labaume. Prochaine rencontre dimanche 10 avril pour les Amiénois qui iront défier Bayard-Argentan.


Amiens STT – Thorigné-Fouillard TT : 2/3
G. Jean / L. De Nodrest : 3/2 (6 11 -13 -10 9)
H. Cifuentes / N. Alamyian : 3/2 (8 6 -8 -7 10)
T. Lakatos / V. Picard : 0/3 (-8 -6 -9)
H. Cifuentes / L. De Nodrest : 1/3 (-6 -9 11 -9)
G. Jean-J. Cantero / J. Rolland-V. Picard : 2/3 (-5 10 5 -9 -7)




Océane Kronek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports.fr