VOLLEY (F) : Le LAMVB n’a pas Tremblay !

gazette lamvb tremblay 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Face à une équipe francilienne rapidement étouffée, les Amiénoises ont concilié efficacité et spectacle.

Clément Bevilacqua en avait rêvé, ses joueuses l’ont fait ! Dans un Coliseum à l’ambiance festive en cette fin de saison, le Longueau Amiens Métropole VB a pris plaisir à faire d’une « pierre deux coups », en s’imposant face à Tremblay Athlétic Club (3-0)

Après ce succès qui les propulse sur la troisième marche du podium, Kessie Couvert Dumesny et ses partenaires s’empressaient de dédier cette victoire à l’une des leurs, Li Ywei. Telle la cerise sur le gâteau.

Elles m’ont bluffé ! C’est la meilleure prestation d’une saison plutôt brillante

Clément Bevilacqua

« Elles m’ont bluffé ! C’est la meilleure prestation d’une saison plutôt brillante. Surtout lorsqu’on se rappelle que le LAMVB était promu à ce niveau » confiait le responsable technique amiénois. Admettant n’avoir « jamais connu d’inquiétude quant à l’issue de ce duel, excepté peut-être en tout début de rencontre lorsque Tremblay nous a un peu chahuté. » Avec maîtrise, la formation samarienne prenait la main et ôtait rapidement tout suspens à cette confrontation. Gagnant les trois manches sans grand souci.

gazette lamvb tremblay 2

« Sans réelles ambitions, sauf décrocher la médaille de bronze, les deux équipes ont cependant fait preuve de détermination, d’envie, d’euphorie parfois. Tout le contraire d’un rendez-vous que l’on aurait pu imaginer ronronnant puisque dépourvu d’enjeux » soulignait Clément Bevilacqua, visiblement ému de voir son « groupe, cette famille offrir une aussi jolie prestation à son public. »  Et à Li Ywei également.

« Elle ne s’envole pas vers d’autres cieux sportifs, mais juste retrouver ses proches. Un environnement qu’elle a délaissé durant deux saisons » précise l’entraîneur, balayant ainsi toutes rumeurs « non fondées » d’un éventuel départ d’une des stratèges du LAMVB. Alors que lui quittera le club dans quelques semaines « c’est dorénavant un secret de Polichinelle. Pour raison professionnelle principalement, je m’apprête à faire mes bagages. Effectivement, avec un pincement au coeur… »

Le regard brièvement ailleurs, Clément Bevilacqua ne souhaite pas « s’éterniser » sur ce qu’il considère néanmoins comme une « agréable page qui se tourne » Une belle aventure humaine qu’il aura – sans conteste – marquée de son empreinte. Où se seront succédé satisfactions et désillusions.

« Ce challenge, je ne l’ai pas réussi sans complicité. Celle d’un staff, de ces bénévoles toujours impliqués, de cet effectif qui aura su entendre et comprendre mes coups de gueule. Je n’aurai plus le privilège de partager des émotions avec toutes celles et ceux qui ont participé et participeront encore au rayonnement du LAMVB. C’est ainsi »

gazette lamvb tremblay 4

En attendant de voir si le coach sera à son tour salué, lors de l’ultime échéance de cette saison à domicile (le 1er mai, face au VC Laférois), il s’agira de placer un point d’honneur à une saison remarquable. Avant que le rideau ne tombe, dans la foulée, sur le parquet de Harnes (B), où cette équipe passera à la postérité. Et c’est bien mérité.


Dimanche 27 mars – Coliseum d’Amiens

Longueau Amiens Métropole VB – Tremblay Athlétic Club : 3-0 (25-14 en 33’, 25-19 en 27’, 25-18 en 25’)
Arbitres : MM. Abbas et Dagnicourt.

Composition LAMVB : Samantha Carreel – Julie Cadart – Leïla Loubard – Florence Leclère – Li Ywei – Blandine Popek – Kessie Couvert Dumesny – Stela Vukanovic – Julie Devaux – Léa Canlers

Fabrice Biniek
Crédit photos : Corinne Carreel (LAMVB)